AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

Bruxelles Orgues du Finistère: ode par Thierry-Marie Delaunois écrivain

D'une claire facture, plein centre de Bruxelles,

Refrain d'une aventure aux couplets éternels,

Les orgues surgissent, flambeaux du Finistère;

Les mélodies glissent sans l'ombre d'un mystère.

 

Momoyo Kokubu, avec Xavier Deprez,

Offrira sans tabou, par-delà le clavier,

Des do si la ré sol, des mi et fa aimés,

Qu'ils soient dièse ou bémol, tout bien considéré.

 

S'en ira ébloui, par Bach ou Duruflé,

L'auditoire conquis, tout comme subjugué:

Prélude et toccata, fugue et menuet,

Dans l'esprit s'inscrira le plus beau des reflets,

Musical à souhait, revêtu de passion,

Ne manquant pas d'attrait, parsemé d'émotions.

 

Dans le coeur survivra ce joyeux allegro,

Enveloppé d'aura, offert par Momoyo;

Dans l'âme se plaira ce thème plus qu'altier,

Qui en nous vibrera, révélé par Xavier.

 

A une heure moins le quart, rue Neuve le lundi,

Loin d'être un canular, un beau concert fleurit,

Des morceaux renommés et d'improvisations,

Très bien élaboré, pour toute la nation.

Fidèles et touristes, curieux et mélomanes,

Voici des artistes animés d'une flamme,

Qui vous emporteront dans une symphonie

Des plus belles sensations, ce jusqu'à l'euphorie.

 

Que ce soit Widor ou l'Orphée de Liszt,

Reçois ce réconfort, surtout ne sois pas triste:

Les orgues t'aimeront, laisse-toi envahir,

Tes jours s'éclaireront, n'aie pas peur de jouir.

 

Le récital terminé, la poignée de mains,

Belle sincérité, prolongera l'entrain:

Tu quitteras l'église évitant les gouttes

Ou plongeant dans la brise dénué de doutes.

 

Les lundis de l'orgue, en début de semaine,

Délices et orgues, la plus jolie aubaine.

 

  Bruxelles, capitale de l'Europe, une culture diversifiée, un patrimoine prestigieux, plein centre: la rue Neuve, piétonne et commerçante, la plus fréquentée de Belgique, nommée lors de sa création en 1617 rue Neuve Notre-Dame, prolongée en 1839 jusqu'au boulevard du Jardin Botanique, bordée actuellement de boutiques de parfumerie, vêtements, cosmétiques, de restaurants et centres commerciaux, mais soudain à mi-chemin, un édifice religieux: l'Eglise Notre-Dame du Finistère, construite au XVIIIè siècle, église paroissiale dont la troisième version commencée en 1708 et achevée en 1730 s'élève, aspect de renaissance classique avec influence du baroque brabançon, une élégance sans recherche excessive.

  Lundi, 12h45, tout à coup en son sein l'enchantement. De l'orgue. De la musique d'orgue, puissante et aérienne, captivante et inspirée, musique qui à l'origine était destinée à soutenir puis remplacer la polyphonie médiévale - il fallait combler les temps morts de l'office par des préludes, interludes et postludes -, une musique de toutes les époques, allant de Arnold Schlick (1450) à Thierry Escaich (2012) en passant par Frescobaldi, Lebègue, Couperin F., Bach JS., Liszt, Gigout, Vierne, Dupré, Deprez, notamment.

  L'explication? Vit dans l'église un orgue enchanteur, d'une superbe sonorité, l'orgue (de tribune) Loret, l'Hippolyte pour les intimes, construction: 1848, Buffet-Style Rococo, Console-Style classico-romantique. "Et alors?" me direz-vous. Tous les lundis, 12h45, et l'entrée est gratuite, débute un concert, les maîtres d'oeuvre: Momoyo Kokubu et Xavier Deprez, d'une durée de trois quarts d'heure au programme varié, réfléchi et étudié, destiné aux amateurs et passionnés, le programme détaillé sur un feuillet reprenant également le nom et la biographie de l'artiste du jour ainsi que les détails liés à cette activité. Un concert do ré mi fa sol la si:

DOrures musicales baroques, classiques et contemporaines,

REjouissance garantie,

MIcroclimat serein et enjoué,

FAcettes multiples,

SOLeil au coeur,

LAbel de qualité et

SItôt envoûtant,

le Loret dévoilant ses fastes à souhait au coeur du Finistère. Les lundis de l'orgue? Un arc-en-ciel d'émotions et sentiments, événement en soi avec des musiciens enthousiastes, impliqués. Entrez, venez les écouter, les apprécier, les féliciter. Un réel partage. Rêve éveillé? Une exclusivité plaisir incontesté!

Commentaires (3)

1. thierry-mariedelaunois (site web) 15/06/2013

Bonjour,
Il n'y a aucun lien de parenté entre l'auteur et Mme Raymonde Delaunois, veuillez nous en excuser.
Cordialement, A.M. pour Thierry-Marie Delaunois

2. Marc MANDEL 05/06/2013

J'ai bien connu Mme Raymonde Delaunois, qui habitait rue Vanneau à Paris. Je pense que ce buste (éxécutée par Louise Ochsé) que je possède serait plus a sa place en Belgique. Si vous ou une école de musique serait intéressée, faites le moi savoir.
Merci.

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!