AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

Extraits de "Y croire..." de Thierry-Marie Delaunois

Oui,j’y crois...  

 

 

 

 

 

 

 

   EXTRAIT I 

   "26 juin 2009,le premier jour, le grain de folie...

  Son coeur s’est arrêté. Usé prématurément, disait-on. Son médecin personnel était présent mais il n’a pas pu le sauver. Il n’avait que cinquante ans, l’artiste, et une vague de stupeur a aussitôt déferlé aux quatre coins de la planète tant il était connu, admiré et apprécié dans maints milieux. Ni noir ni blanc au fond de l’âme, le coeur sur la main, d’une sensibilité à fleur de peau, parfois exacerbée. Le choc passé, les larmes ont coulé. Toutes recueillies, elles auraient pu former un lac dont la source aurait mis du temps à se tarir.

  Il préparait une série de concerts à Londres, son retour suscitait de multiples rumeurs sur son état de santé mais il travaillait extrêmement dur pour se remettre en forme. On le savait. Il n’a pas tenu. Michael Jackson, le roi de la pop et star interplanétaire, s’est bel et bien retiré, pas vraiment sur la pointe des pieds.

  La tristesse et le désespoir d’une part, de l’exaltation et une certaine allégresse d’autre part. Des sentiments contradictoires habitaient Romain. Fan de Michael, il venait d’apprendre son décès. Non! Il n’y croyait pas! Le speaker était-il fiable? Et pourtant...

   La radio était allumée; le choc passé, il tendit l’oreille. La confirmation vint ensuite: une porte grinça; des pas, pesants, se firent entendre; suivit le crescendo, puis les cinq notes les plus caractéristiques de son premier grand tube.

   Michael Jackson. "Thriller". Il n’y avait plus aucun doute.

  Romain connaissait bien ce morceau; galvanisé, il commença à marteler le sol. Très jeune, il avait appris ces pas qui ont fait le succès de l’artiste. Comme tétanisé, il se mit à danser dans la salle à manger de l’appartement, indifférent à tout ce qui l’entourait. Bientôt, il se retrouva dans la peau de son idole, fredonnant les paroles qu’il connaissait également. Déchaîné, Romain tournoya brusquement, entra en collision avec son beau-père.

   - Oh! Ca va, la tête? fit celui-ci, un peu sonné, le pied écrasé.

   - Euh...oui! Désolé! C’est...la faute de Michael!

   - Tiens donc! Comme par hasard! Allons! Est-il...vraiment en cause? interrogea le beau-père occupé à se tâter le genou.

   - Cause..." this is thriller, thriller night and no one’s gonna save you from the beast about to strike" chantonna Romain, les yeux baissés.

   - Ah! Au moins, ce n’est pas moi la...bête, mais tu mérites une correction.

   Il le vit alors lever une main, lança soudain: "Si tu me gifles, je porterai plainte auprès de la police et, comme tu es ici chez moi, je te foutrai dehors, toi et Yves, si tu me fais des misères."

   La main resta suspendue, comme figée, et Romain en profita pour s’éloigner un peu.

   Un mètre soixante-seize de présence, une sveltesse qui attire les regards, une chevelure d’un brun acajou, des yeux aussi verts que le gazon de la voisine, un minuscule grain de beauté en forme de sourire sur la joue droite, Romain Pasteur, vingt-trois printemps, a tout pour plaire mais son aura en a pris un sacré coup: la vie, son lot de facéties et sa multitude d’aberrations, elle lui est passée dessus à la manière d’un rouleau-compresseur mais, après avoir plié, il s’est redressé, tel un roseau. Son accordéon, son pote Bernie, son chapeau de paille, la beauté qui fréquente la bibliothèque, son intérêt pour une certaine gamme de faits divers, son envie d’écrire un roman décapant dont le cadre serait Bruxelles, tout cela le..."


    LA SUITE? PLONGEZ DANS LE ROMAN!

                                                                         

 


 EXTRAIT II

  Jennifer trouva plus rapidement que prévu ce qu'elle cherchait, elle se planta devant cette pomme qui, en fait, n'en était pas une, comme le précisait l'artiste. La visiteuse plaça alors une main sur sa bouche.   "Donc, si je comprends bien, ce que je vois là n'est pas une pomme. Pourquoi? Parce qu'il s'agit de la représentation d'une pomme. Bien! Jusque-là, je suis dans le bon. A moins que..Non! C'est une... présumée pomme. Mais pourquoi l'artiste précise-t-il à côté de son oeuvre qu'il ne s'agit pas d'une pomme? Prend-il les gens pour des idiots? Tout le monde le sait, que ce n'est pas une pomme, ou c'est l'artiste qui va passer pour un imbécile car les gens reconnaîtront là une pomme et rien d'autre. Il doit y avoir une astuce. Reprenons! Magritte nous a-t-il bernés à sa façon? Oui! Peut-être! Et s'il s'agissait d'un autre fruit? Une poire, par exemple, déguisée en pomme? Ou un citron? C'est sans doute cela. Je comprends donc l'inscription. Il est...futé, le René!"

   Elle aborda tout d'un coup un visiteur proche d'elle.

   - Monsieur? S'il vous plaît?

   - Oui, mademoiselle?

   - Que voyez-vous là, s'il vous plaît?

   Jennifer désigna l'oeuvre de Magritte; l'homme la dévisagea sans comprendre.

   - Mais...une pomme! Pourquoi?

   - Euh...pour rien. C'est bien ce que je pensais.

   - Comment cela? Que voulez-vous dire?

   - N'avez-vous pas songé qu'il s'agissait peut-être d'une poire déguisée en pomme?

   Le visiteur la regarda, l'air goguenard. Cette petite blonde lui plaisait: elle avait un sacré humour.

   - Si! Bien sûr! D'ailleurs Magritte précise bien que ce n'est pas une pomme.

   - Ah! Nous y voilà!

   - Les apparences sont parfois trompeuses, mademoiselle.

   - Oh! A qui le dites-vous?

   Elle s'éloigna...

LA SUITE? ACHAT sur AMAZON.FR ou CHAPITRE.COM OBLIGE!

chouette.jpg

Mais ce qu'elle est CHOUETTE!

Très chouette!


"Y croire..." de Thierry-Marie Delaunois écrivain: La critique de J.P.


Partages avant restructuration du site: twitter: 153  g+: 3  fb: 20 


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!