7 roman thierrybis

7 roman thierrybis

 

Une première lecture pour cette saison:

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes mêlant prose et poésie !

 

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence !

 

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique !

 

 

Une quatrième lecture: son dernier roman !

Connectée

Un roman dans l'air du temps!

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, référencement optimal, de l'inédit, à consommer gratuitement et sans modération !

 

 

Eric-Emmanuel Schmitt: la femme au miroir aperçue par Thierry-Marie Delaunois

La femme au miroir

 

 

Un ouvrage à découvrir absolument d'après les propres sources de l'auteur...

Parution: le 17 août.

Une brique de 456 pages à poser délicatement dans sa bibliothèque...

Gageons que ce sera une nouvelle fois "schmittique": bien écrit (tiens donc...), inspiré (vu la longueur...), réfléchi (il va s'en dire...), fluide, très féminin (si elles sont trois...), parfois théâtral (Ah, cette tectonique...). Non??

Trois femmes. Trois siècles. Anne de Bruges sous la renaissance, Hanna de la Vienne impériale, Anny de Hollywood à cette époque.Et si c'était la même?

Fan de E.-E, de son style, de sa profondeur, DELAUNOIS vous le commentera (page spéciale sous la rubrique "Actualité").

"Anne devinait que le bonheur se cachait dehors, derrière un arbre, tel un lapin; elle voyait le bout de son nez, elle percevait sa présence, son invite, son impatience..."

 

 Le temps qu'il paraisse, le temps de se le procurer, de le lire, le pénétrer, le ressentir, en ressortir...

  affinités Schmitt/Delaunois  

  Découvrez "Y croire..." de DELAUNOIS en librairie

  et "L'énigme Aurélie" sur ce site.

Commentaires

  • Arthur Malraux
    • 1. Arthur Malraux Le 05/08/2011
    Ah oui! Le retour de Schmitt. C'est bien de l'annoncer et c'est une preuve de modestie. Il n'y a pas que vous qui comptez. Bien!

Ajouter un commentaire