AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

Ecrivains et auteurs, soyez fiers..., par Thierry-Marie Delaunois écrivain

Ecrivains1

 

 

 

 

  Ah l'écriture! C'est imaginer, penser, chercher, encore réfléchir, se documenter mais c'est surtout créer! D'une toute simple idée, qu'elle soit basée sur un fait réel ou relevant du domaine du fantastique ou de la SF, peut germer un ouvrage puissamment structuré de plus de 300 pages, derrière cette structure toute une réflexion constructive, à la clé un scénario parfois sophistiqué pour des personnages malmenés et hauts en couleur. L'écrivain? Un créateur!

  Mais le manuscrit une fois clôturé vient alors - si l'on est réfléchi et consciencieux- la relecture, le contrôle méticuleux de son oeuvre - excusez du peu! - accompagné à l'occasion de sueurs froides dignes d'un Hitchcock: ce mot est-il bon? Cette phrase est-elle correcte? Cette expression est-elle appropriée? Juste? Existent notamment les fautes grammaticales et les fautes de style, le créateur n'étant pas à l'abri d'une coquille à moins que son cerveau soit connecté à une mémoire périphérique équivalente au gros Robert. L'écrivain? Un correcteur, de premier ordre en théorie!

  Vient ensuite le temps - parfois de l'ordre d'un siècle dans l'esprit du candidat à la publication - de la prospection d'un éditeur et l'on commence par les "aristos-éditeurs" avant de descendre progressivement - dans 98% des cas malheureusement - vers les "populos-éditeurs" - si je peux me permettre ces expressions... - si par malchance (?) le manuscrit devenu tapuscrit se faisait refouler. Jeter! S'y faire? S'y habituer? Si l'on n'est point une personnalité en vue ou si l'on n'a pas ses entrées chez l'un d'eux notamment. L'écrivain? Un croisé des temps modernes!

  Votre texte est subitement accepté par un éditeur quel qu'il soit? Sautez de joie même si l'aventure, une aventure digne d'un Indiana Jones, est loin d'être parvenue à son terme! Sautez de joie car vous allez être publié...et lu par vos amis et vos connaissances au minimum! Aventure loin d'être à son terme? Car il faut d'abord lire toutes les clauses, les petites comme les grandes, du contrat pour éviter de se faire avoir; ensuite l'éditeur peut exiger des retouches, voire un sérieux remaniement, pour que l'oeuvre soit à ses yeux acceptable, c'est-à-dire "commercialisable", c'est ainsi avec bien des maisons d'édition. L'écrivain? Un véritable aventurier!

  Enfin publié mais la promotion n'est pas suffisamment poussée? La visibilité de l'ouvrage laisse à désirer? Ne mène pas loin? Les libraires le dénigrent ou votre livre passe finalement inaperçu? L'auteur n'a pas une forte image - capitale malheureusement - porteuse ou on ne le voit que trop peu devant les objectifs malgré la qualité, tant sur le fond que sur la forme, de son récit? Il doit alors... Vous devez alors vous retrousser les manches, partir sur le terrain, celui du numérique autant que sur l'autre, pour vous faire connaître, diffuser, apprécier, reconnaître et tout et tout...un parcours du combattant! L'écrivain? Un producteur-présentateur-animateur et agent littéraire, personne multiples talents obligés! C'est dur, épuisant, stressant? Votre motivation, votre endurance, votre patience sont mises à rude épreuve? Soyez fiers malgré tout!

  A la fois créateur, correcteur, croisé, aventurier et auto-agent littéraire, l'écrivain a du mérite, pas mal  de mérite mais beaucoup ne voient point - ou si peu - les efforts accomplis derrière une parution, une publication. Ecrivains et auteurs, soyez fiers malgré les difficultés rencontrées, ceci quel que soit le type d'éditeur qui vous a accepté: le fruit de votre réflexion si longue et si ardue est publié! Publié! Que ce soit en livre papier ou en format numérique, le résultat est à présent visible, à la portée de tous! Vous visez le succès? Comme les droits d'auteurs ne sont généralement pas très élevés, il faudra vous entourer d'une petite équipe énergique et efficace afin de promouvoir et de mettre en valeur votre livre, ou vous métamorphoser en vendeur hors pair, une stratégie d'enfer à l'esprit!

  Mais, au fait, ne vous êtes vous pas rendu compte que c'est déjà un succès d' être publié même si vous avez payé pour? Car vous avez créé, trouvé l'idée, les mots, les phrases! Bravo! Mes félicitations! Un ultime conseil si vous vous lancez dans l'écriture? Faites-le d'abord et principalement pour vous-même - Euh oui, cela peut au départ paraître curieux, voire égocentrique! - , pas pour gagner des euros! Trouvez votre style, votre genre de prédilection; si vous y croyez, cela se verra, se remarquera, et l'on vous suivra. Votre imagination et votre enthousiasme? A placer instinctivement en avant et surtout soyez fiers de vous, de vos publications! En conclusion? Point de lamentations, s'il vous plaît...à moins que vous ne vous prénommiez Jérémie!

Ecrivains2

 

Lectures toile Delaunois ECRIVAIN Thierry-Marie littérature

Commentaires (2)

1. Edmée De Xhavée (site web) 12/11/2016

Comme tu as raison... Nous avons ce "talent", et nous l'utilisons... nous faisons de notre mieux. La suite ne dépend pas que de nous, mais ce qui dépend de nous, c'est de ne perdre ni notre fierté ni notre persévérance...

2. Bernadette (site web) 23/04/2016

Entièrement d’accord avec ce que tu écris, l’écrivain écrit avant tout pour lui-même, et non pour gagner des euros. S’il a la chance d’être publié, ce qui comptera pour lui avant tout ce sont les rencontres qu’il pourra faire avec ses lecteurs, pour discuter de l’œuvre née de son imagination, de sa passion pour les mots, et la faire partager autour de lui.
Merci pour ce texte très bien écrit, comme à ton habitude. C’est toujours avec le même plaisir que j’ai eu à lire « Au fil d’Isis » que je viens découvrir tes articles.
Bernadette

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!