AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

Les murmures de la terre de Véronique Biefnot lu par Thierry-Marie Delaunois

Biefnotmurmures 

 

 

 

 

 

 

 

 

  "...Elle était à présent collée à la paroi: impossible de tenir debout! Naëlle se disait qu'elle s'était peut-être montrée imprudente en surestimant ses forces. Elle déboucha sur une anfractuosité plus large qui lui permit de s'asseoir et de se reposer. Levant les yeux vers le ciel à présent dégagé et limpide, elle le vit. Il planait quelques mètres au-dessus d'elle. Comme lors de sa première rencontre avec un de ces oiseaux, elle eut le souffle coupé. Il fallait qu'elle poursuive l'ascension, qu'elle monte au plus près de lui..." Mais que fait donc Naëlle aussi loin des sentiers battus solitaire et perturbée? Quelle est cette folie, cette quête qu'elle mène avec autant de détermination dans une Bolivie chamanique? L'oiseau, est-il dangereux? S'en prendrait-il à elle, jeune femme atteinte d'amnésie cherchant pourtant la paix, cette paix intérieure qui ne peut que lui être salvatrice et bénéfique?

  Un style plaisant et coloré pour un voyage mental en communion avec la nature, à la narration aussi forte que dense telle la jungle amazonienne, et des dialogues souvent dignes de la scène caractérisent "Les Murmures de la Terre" de Véronique Biefnot, artiste à la fois singulière - n'ayant pas peur de prendre des risques tant sur le fond que sur la forme parfois - et plurielle - peintre, metteur en scène, auteur -, oeuvre exotique faisant suite à "Comme des larmes sous la pluie" (voir chronique sur le site) qui nous a présenté la blonde et mince Naëlle au passé trouble, le bel écrivain Simon, homme blessé par la vie, son fils Lucas, adolescent - presque adulte - en recherche, et leurs amis Grégoire et Céline, tous personnages crédibles visités avec conviction par l'auteur qui, d'après ses propres dires, a bénéficié d'un soutien judicieux et indéfectible de ses proches "durant ces mois de voyage en chambre"...pour le meilleur!

  L'histoire? A vous de découvrir le périple de Naëlle de la vertigineuse route des Yungas au plus profond de la jungle où grouille un monde en soi que Véronique Biefnot nous présente avec une précision d'orfèvre notamment par la voix de Nicolas, guide et Maître spirituel, une ambiance chamanique pour un décor andin avec plongée hypnotique au coeur de l'être, de ses secrets et angoisses, et c'est sans compter avec certains dangers venant de la civilisation, qui guettent, dans l'ombre... Mais qu'est-ce qui a réellement poussé Naëlle à vouloir effectuer ce sacré trekking méditatif si loin de chez elle, que fait-elle donc accrochée à cette paroi le coeur battant? "...Elle voulait s'imprégner de sa magie, à nouveau remonter le cours du temps, le tracé de sa mémoire. Focalisée sur le vol du condor, elle reprit son escalade. Mètre par mètre, elle gagnait du terrain sur le sommet. Enfin elle atteignit un plateau! En marchant, elle ne quittait pas le vol circulaire du rapace, il n'y avait plus qu'elle et l'oiseau..." Danger à l'horizon, voire plus proche qu'elle ne le croit? Quel type de danger éventuellement? Sa dernière heure a-t-elle sonné à si haute altitude, alors qu'elle se tient si proche du ciel? Suspense... Tension...Plongeons dans l'oeuvre de Biefnot, vibrons avec Naëlle, compatissons avec Simon, écoutons Manko, réfléchissons avec Nicolas... "Les Murmures de la Terre"? Plus que des murmures: des palpitations en cascade, le souffle court, l'haleine suspendue, les muscles tendus... Merci, Véronique, pour ce récit magique...parfois hypnotique à nous tenir en éveil!

Murmures2 

 

 

 

 

 

 

 

Visitez  Là où la lumière se pose, de Véronique Biefnot

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!