AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

Les grands destins de Jean C. Baudet lu par Thierry-Marie Delaunois

baudet1.png 

 

 

 

 

 

 

  Des hommes dont la pensée ou l'action ont réellement changé le monde, ayant profondément influencé la condition humaine - la plus grande, la plus décisive, la plus durable influence sur le sort de l'Humanité dans son ensemble, "la renommée n'étant pas une preuve d'importance, l'adulation des foules n'étant certainement pas un critère de valeur" -, hommes pour lesquels la compréhension (philosophes, savants,...) ou la transformation du réel (ingénieurs, industriel, grands hommes d'Etat,...) étaient une passion, des êtres aux destins d'exception, Jean C. Baudet, philosophe spécialisé dans l'étude critique et historique des systèmes de pensée, en a répertorié une pléïade, sélectionnant en fin de compte "trente têtes" sur lesquelles il s'est penché, méditant sur le sens de l'histoire et la valeur des Hommes, nous offrant au final un remarquable ouvrage truffé de récits tour à tour étonnants ou captivants, son but: nous présenter des vies "sans lesquelles l'Humanité ne serait pas ce qu'elle est...", faire prendre conscience que la célébrité ne correspond pas toujours à l'importance, à l'influence exercée sur l'évolution, la science et la technologie comptant parmi les puissants moteurs du changement des conditions de vie.

  Ces génies? Thalès de Milet (la philosophie), Aristote (la logique), J. César (l'empire romain), Paul de Tarse (le Christianisme), Diophante (l'algèbre), C. Colomb (l'Amérique), N. Copernic (l'héliocentrisme), Galilée (l'expérimentation), Newton (la gravitation universelle), C. von Linné (la classification des êtres vivants), E. Kant (la critique), J. Watt (la machine à vapeur), A.-L. de Lavoisier (la chimie quantitative), Napoléon (le premier empire français), C. Darwin (l'évolution des espèces vivantes), S. Colt (le revolver), K. Marx (le matérialisme dialectique), L. Pasteur (le traitement des maladies infectieuses), Z. Gramme (la dynamo électrique), J. C. Maxwell (l'électromagnétisme), T. A. Edison (la lampe électrique), H. Ford (le travail à la chaîne), L. Lumière (le cinématographe), E. Rutherford (le noyau des atomes), A. Einstein (la théorie de la relativité), W. E. Boeing (l'avion gros porteur), A. Hitler (le nazisme), E. Fermi (l'énergie nucléaire), J. D. Watson (la génétique moléculaire) et B. Gates (l'informatique pour tous).

  Pouquoi avoir choisi un tel ou un tel, pas un autre qui a sans doute eu autant de mérite que ce philosophe, ce chimiste, ce biologiste, ce physicien? Réponse dans l'ouvrage de J. C. Baudet qui nous avoue au détour d'une biographie: "au fond, on peut se dire qu'à force d'étudier la vie des grands hommes, qu'à force d'admirer leurs exploits, on pourrait en venir à admirer l'Humanité dans son ensemble. Or les grands hommes sont l'exception. C'est sans doute la plus implacable leçon de ce livre, décevante pour les humanistes. La plupart des humains sont d'une désolante médiocrité, d'une qualité plus que quelconque...". Mais revenons-en à nos géniaux moutons: quelle convergence, ou quels points communs pourrait-on éventuellement leur trouver, qui les ont menés "on the right side in the right time" d'une certaine manière? Une santé acceptable, l'énergie, l'intelligence, la mémoire, l'imagination, des circonstances favorables telles que provenir d'un milieu relativement aisé, avoir certains moyens, des loisirs, les ont certes conduits sur les chemins de la compréhension et de la découverte mais n'y aurait-il que cela? Le génie et le talent sont en fait indispensables, cela transparaît dans l'oeuvre de J. C. Baudet, une oeuvre bien écrite, aux narrations solides, abordable, ce livre nous révélant bien des choses sur nos trente génies. En dévoiler davantage? Laissons plutôt le mot de la fin à Paul Valéry: "Le talent sans génie est peu de choses, le génie sans talent n'est rien."

 

Jean C. Baudet, "les grands destins qui ont changé le monde", Editions Jourdan, Bruxelles, 2012, 331 pages.

 

baudet2.png

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!