AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

L'empreinte de l'invisible, de Carlos Vaquera, par Thierry-Marie Delaunois

Vaquera1

  "De page en page, tu dévorais son contenu. Pareil à un explorateur qui avait entendu parler de terres inconnues, tu reconnaissais un territoire qu'un autre avait déjà défriché avant toi. Ce fut une véritable révélation. Tu tombas en amour pour un auteur espagnol qui avait décidé, en devenant avocat, de ne pas vivre sa passion afin de défendre les plus faibles..." Quel est ce livre que P't Louis est occupé à dévorer? Renferme-t-il des secrets? De secrets itinéraires philosophiques? Mais qui est P't Louis? Et ne pas vivre de sa passion, doit-on s'étonner de la chose à cette époque?

  "Des chemins de vie; un point dans l'espace où le hasard n'a pas sa place; des trajectoires qui se mêlent; d'un côté le visible, de l'autre l'empreinte de l'invisible; deux histoires parallèles qui vont se toucher dans l'infini amoureux..." (quatrième de couverture), "L'empreinte de l'invisible", roman-paquebot de Carlos Vaquera, est tel le Transatlantic, sa cargaison: la vie sous ses aspects et toutes ses formes, présentant des destinées prêtes à s'entremêler, le meilleur et le moins meilleur se côtoyant. Carlos Vaquera...ce nom ne vous est probablement pas inconnu... c'est bien cela: notre auteur, un véritable polyglotte, a un parcours riche et diversifié: il a été à tour de rôle comédien, animateur de télévision, conférencier, formateur en communication, directeur artistique, magicien et mentaliste. Chercheur et capteur d'émotions, Vaquera utilise tous les chemins d'expression, sa mission: distiller le bien auprès de ses semblables, tous sans exception!

  "L'empreinte de l'invisible"? C'est le récit de plus d'un parcours de vie qui nous démontre qu'au bout du compte, pour réaliser un miracle, il faut être deux. C'est-à-dire? Au lecteur de découvrir la réponse au fil des pages, des fils de vie mêlant ici leurs trajectoires, le clair et l'obscur coexistant, "une rencontre n'étant jamais éphémère car elle possède le pouvoir de changer le cours d'une destinée." De belles leçons de vie, une psychologie d'orfèvre, une singulière profondeur et un style d'écriture printanier rendent l'empreinte manifeste, indéniable, même indiscutable, l'auteur nous faisant naviguer au rythme des vagues sur cet océan qu'on appelle la Vie, océan dont on connaît aussi les travers, les dangers, le lecteur n'étant point épargné en difficultés et coups du sort parfois nécessaires et révélateurs surtout si l'on s'est engagé sur une voie douteuse.

  Deux histoires en parallèle? Nous avons d'une part Louis Duchemin dont le démarrage dans l'existence se révèle fastidieux, difficile, voire catastrophique. Parce qu'il se montre différent du commun des mortels? Vaquera nous entraîne irrémédiablement dans son sillage et d'une manière originale, utilisant la deuxième personne du singulier, personne qui dans notre vie courante nous happe sans cesse, le "tu" nous impliquant sans détour, aucune échappatoire possible! D'autre part, nous faisons la connaissance de Clémentine, bientôt seize ans, qui est atteinte d'une terrible maladie, et de Valéria, une étudiante en quatrième année de psychologie venue l'interroger dans le but de parfaire son mémoire sur la puissance de l'esprit. Clémentine un bon sujet d'étude pour Valéria? De semaine en semaine, un dialogue va s'instaurer, qui les mènera sur les sentiers battus et moins battus de la vie, une complicité naissant avec le temps, avec tout ce que cela implique, l'émotion souvent au rendez-vous et nous découvrons bientôt qu'on peut en fait vivre différentes vies mais avec une seule et même philosophie: être entier et respectueux. S'il fallait ne retenir qu'un seul élément du récit, qu'une seule phrase de "L'empreinte de l'invisible", quelle serait-elle? Qu'il n'existe aucun mal d'où ne naisse un bien !

  Le style de notre auteur? Réfléchi, précis, raffiné, il confirme que nous avons bel et bien embarqué sur un paquebot de luxe pour un voyage en "first". Mais qu'est-ce qui nous attend au terme du périple? L'infini amoureux? La vie? La mort? Clémentine vaincra-t-elle la maladie? P'tit Louis trouvera-t-il sa voie sans trop en souffrir? Retrouvons-le un instant là où nous l'avions laissé: "Comment décrire toutes ces vérités qui arrivaient spontanément en toi? Chaque ligne, chaque page éclairait davantage un nouveau domaine de connaissance. Les heures ne comptaient plus..." Comme pour vous, cher lecteur? Allez-vous vous laisser posséder par le savoir émergeant de "L'empreinte de l'invisible"? Posons-nous avant tout cette question avant de plonger: "Sans amour, où se réfugier? Sans refuge, comment se protéger? Sans protection, pourquoi continuer?" That's the big question! To read or not to read? Let's go! Do it!

Vaquera2

Commentaires (1)

1. Carlos Vaquera 24/08/2015

Je découvre à l'instant votre chronique. Un auteur qui écrit sur un autre auteur est toujours un exercice de style difficile car l'oeil du professionnel se cache derrière celui du lecteur. C'est à cet instant précis que je me demande si je suis alors à la hauteur? (la langue française n'est-elle pas surprenante?) Et me voici à vous lire et à découvrir votre ressenti. Mon coeur a battu plus fort! Il a rejoint la partie la plus sensible de mon être: mon ego. Aïe, que je ne l'aime pas celle-là! Elle me rend parfois susceptible alors que tout ce que je voudrais être, c'est sensible! J'ai donc retenu mon souffle et...j'ai apprécié votre appréciation. Ouf, je peux à nouveau respirer! Merci pour vos mots qui ont atteint ma cible émouvante. Nous connaissons tous les deux la différence entre l'auteur et l'écrivain. Le premier a un autre métier (pour ma part j'ai d'autres passions qui me font vivre), tandis que le second gagne sa vie exclusivement en additionnant les mots pour en faire des phrases qui en finalité des livres. C'est tout le mal que je nous souhaite. Merci pour votre temps et puisque le bonheur existe, tâchons de l'apprivoiser. C.V.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!