AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

Des vents contraires de Olivier Adam lu par Thierry-Marie Delaunois

adam1.png 

 

 

 

 

 

 

  " J'ai préféré ne pas poser de question sur ce qui pouvait bien le tenir éveillé comme ça en pleine nuit. Je me suis approché de lui et je lui ai frotté le dos pour le réchauffer.

  - Et Manon?

  - Elle dort.

  - Il faut que tu retournes te coucher, Clément, demain y a école et...

  - Tu crois qu'elle est morte, maman?

  J'ai senti mes jambes se dissoudre. Clément me fixait de ses grands yeux vibrants, c'était la première fois qu'il abordait la question et il attendait une réponse. Je ne voyais aucun moyen de me défausser, de m'en sortir proprement. Je l'ai pris par la main et on s'est assis dans l'herbe. J'ai senti l'humidité me geler les fesses et tremper mes cuisses."

  Que répondre dans un tel cas? Lorsqu'il y a doute? Incertitude? Rien n'est plus angoissant, plus pénible que l'expectative. Savoir permet d'avancer, de progresser, ne pas savoir induit la stagnation, la régression. Depuis plus d'un an, l'aimée Sarah a disparu sans de laisser de traces. Un vrai mystère. Seul avec ses deux enfants - Manon, quatre ans; Clément, neuf ans -, Paul se pose pas mal de questions, mélancolie, nostalgie et marasme de mise. L'océan sous ses yeux lui fournira-t-il une réponse? Amènera-t-il une solution? Ou ne peut-il jouer que le rôle de baume? Panser les plaies? Flux, remous, élans, vagues et écume, c'est une réelle déferlante qui investit Paul, Clément et Manon; usés, tendus, les personnages de Adam sont proches du précipice. L'espoir vaincra-t-il?

  Grand  Prix RTL-Lire 2009, récit compact, dense, d'un auteur doué né en 1974, sorte de roman-paysage, "Des vents contraires" de Olivier Adam comporte trois parties intitulées Hors saison, Les grandes marées, A perte de vue, alliant ombres et lumières, mariant rugosité et finesse, brutalité et sensibilité, glace et générosité (Paroles de Télérama), offrant tout le panorama des sensations physiques: le corps prévaut, l'humanité, la tendresse, l'énergie, comme la vague, déferlent sur la plage de la vie. Réflexion sur l'absence, le deuil, les liens du coeur, le récit reflète une noirceur certaine mais le ciel s'éclaircit bien souvent, les émotions s'élevant tel le soleil, les descriptions, précises et détaillées, s'intégrant harmonieusement à l'ensemble, ayant la part belle, le romanesque perçant, menant l'oeuvre à son zénith, la rendant lumineuse à un certain point.

  Qui aime les longues phrases sans trop de virgules ainsi que les amples développements trouvera son bonheur sur le rocher de Adam, au plus près des émotions et des corps, non loin de Saint-Malo, au bord de la mer; il y vivra au gré des marées montantes et descendantes. "Des vents contraires", une lecture recommandée aux accros des textes pleins, compacts. Mais que répondra Paul à son gamin? Quels mots choisir? "Par-dessus le mur, la voisine avait allumé sa lampe dans le salon. D'où j'étais je ne pouvais pas la voir mais je l'imaginais les yeux rivés au ciel, le front collé à la vitre et son bol de tisane posé sur la table à refroidir, une cigarette entre les doigts de la main droite, presque transparente dans la clarté lunaire. Clément regardait par terre et dans le ciel laiteux un goéland s'est mis à gueuler, d'habitude on ne les entendait jamais la nuit, je m'étais toujours demandé ce qu'ils pouvaient bien faire une fois le soleil couché, s'ils dormaient ou quoi, s'ils se retrouvaient sur un îlot ou dans les falaises pour passer la nuit serrés les uns contre les autres." Hommes et goélands, des points communs? L'auteur de "Falaises", "Poids léger", "A l'abri de rien"", nous l'apprendra peut-être...

  Peut-on tirer du positif du négatif? De la clarté de la noirceur? La déprime ou la dépression peut-elle mener à une renaissance de l'être? Certaines épreuves de la vie sont-elles inévitables? Inéluctables? Ces interrogations, Olivier Adam nous y conduit et notons que l'auteur de "Des vents contraires", pressenti Goncourt mais la concurrence sera rude, sera présent à la libraire Filigranes, Bruxelles, le 10 octobre à partir de 18 heures à l'occasion de la parution de son dernier opus, "Les lisières". A nouveau des personnages au bord du gouffre? C'est à voir... non, à lire.

adam2.jpg 

 

 

 

 

Visitez  Le Serment des Limbes de Grangé lu par Thierry-Marie Delaunois

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!