AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

Criminel de Karin Slaughter, par Thierry-Marie Delaunois chroniqueur

Criminel1

  "...que faisait-elle ici? Amanda serra son calepin contre sa poitrine, puis regretta ce geste. Juice pourrait penser qu'elle cachait ses seins. Et qu'elle avait peur. Les deux étaient vrais, mais elle ne devait surtout rien montrer. En s'avançant vers la table, elle laissa tomber ses bras le long de ses flancs. La pièce était petite, elle n'avait que quelques pas à faire. Elle tira la chaise et s'assit. Juice l'observait comme un animal guettant sa proie..." Que vient faire à la prison d'Atlanta, seule de surcroît, la jeune détective Amanda Wagner, fille de l'autoritaire Duke officier de police temporairement écarté de ses fonctions? N'est-ce pas réellement osé de sa part alors qu'elle n'en est qu'à sa véritable première enquête criminelle sur le terrain? Interroger en solo un dangereux proxénète d'apparence patibulaire soupçonné de meurtre, cela ne relève-t-il pas en fait de la pure folie? Lucy Bennett, Mary Halston et Kitty Treadwell, jeunes prostituées sans défense, ont disparu du jour au lendemain sans laisser de traces, ce Juice serait-il impliqué dans leurs disparitions? Les aurait-il tuées sans autre forme de procès?

  "Impressionnant, un suspense à couper le souffle, peut-être le meilleur roman de Karin Slaughter" (The Atlanta Journal), onzième ouvrage de l'auteure à franchir l'Atlantique également bien traduit - il nous fallait le souligner! -, d'une auteure née en 1971 ayant grandi dans le sud de la Géorgie, oeuvre empreinte de l'atmosphère typique de ce sud profond, "Criminel" nous dévoile en priorité la culture et les connaissances de Slaughter dans bien des domaines: l'organigramme de la police d'Atlanta nous est complètement présenté; les autopsies, l'auteure semble les connaître dans les moindres détails, le corps humain et son anatomie n'ayant apparemment plus de secrets pour elle; la ville d'Atlanta où vit actuellement Slaughter, on finit par en connaître les rues et les chemins sur le bout des doigts; quant au contexte historique et social, elle entreprend de nous le décrire avec précision, ancrant son histoire dans un univers réaliste, glauque et sinistre, où parfois les horreurs ne manquent pas, posant ainsi sur nos épaules une atmosphère à l'occasion bien compacte qui ne peut qu'irrémédiablement aspirer le lecteur, l'entraînant derechef dans le sillage de Will et Amanda, tous deux en quête de réponses de tout ordre. Complexité de la vie...

  Le point de départ? La vie semble sourire à Will Trent du Georgia Bureau of Investigation (GBI): tombé amoureux de Sara, une belle infirmière, il parvient enfin à enterrer un passé trouble, d'enfant adopté, quand subitement disparaît une jeune étudiante, son chef Amanda Wagner, directrice-adjointe du GBI, l'écartant soudain de l'enquête d'une manière inexplicable. Pour quelle raison? Qu'est-ce que cela cache? Mystère...

  Amanda jeune détective, ensuite Amanda directrice-adjointe: notre histoire, un suspense bien ficelé, se déroule en effet en deux temps: d'une part de nos jours, de l'autre en 1975, plus de trois décennies séparant les deux époques, les démons du passé pesant sur nos deux détectives, ne leur facilitant point la tâche dans leur enquête et dans leur relation.

  Le premier chapitre? Peu fracassant mais il nous touche malgré tout; ensuite "Criminel" adopte une belle progression relativement lente mais ferme, inéluctable, Karin Slaughter nous faisant constamment glisser d'une époque à l'autre. S'y perdre? Une narration claire et des dialogues aussi élaborés que pertinents nous évitent de chavirer, de nous brûler les méninges; quant à la pauvre Amanda face au mac...: "Elle rapprocha sa chaise de la table, bien que chaque muscle de son corps fût tendu par l'envie de fuir. En quelques secondes, il pouvait s'élancer à travers la table et la saisir par le cou. Lui envoyer son poing dans la figure. La rouer de coups. Tenter de la violer de nouveau. Amanda avait toujours craint que si quelque chose d'alarmant lui arrivait - un homme qui pénétrerait chez elle au milieu de la nuit, un agresseur qui la coincerait dans une impasse -, elle soit incapable de crier..." La première fois où Juice s'en était pris à sa personne, elle n'avait pas crié. Hurlerait-elle cette fois-ci s'il se ruait sur elle? Le gardien à l'extérieur de la salle d'interrogatoire trouverait-il sa clé à temps, lui permettant d'éviter le pire? "Criminel" détient la réponse, quelques frayeurs et frissons garantis car Karin sait installer "le plomb" là où il le faut, en votre âme de bon lecteur friand d'intrigues policières et de sensations fortes... A bon entendeur!

Criminel2

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!