AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

Mauvaise compagnie, de Linwood Barclay, par Thierry-Marie Delaunois

Barclaycompagnie1

 

 

 

 

 

  "Je suis secoué. J'ai les jambes flageolantes, le coeur battant, le vertige. M'arrêtant devant la cabine téléphonique, je pose ma main sur la vitre, mais c'est comme si j'avais du papier sur la paume. En fait, une affichette pour la foire d'automne est collée sur la paroi. En dessous, une autre est scotchée, qui proclame: 'Pas de vicieux dans le défilé!..." Des vicieux? C'est-à-dire? Dans quel m... s'est fourré Zack Walker reporter sur le fil et ex-auteur d'ouvrages de science-fiction, de tendance névrotique et d'une imagination débordante qui frôle la paranoïa? De surcroît pour la troisième fois!

  La troisième? Après "Mauvais pas" en 2012 et "Mauvais garçons" en 2013, Linwood Barclay, un des maîtres actuels du thriller également star internationale, est revenu pour nous concocter ici "Mauvaise compagnie" (Titre original: "Lone wolf", la version française étant parue en 2014), le troisième volet des aventures de Zack Walker flanqué pour cette enquête de son ami Lawrence Jones, un ex-flic devenu détective privé. Une association malheureuse, voire chaotique? Zack est d'une maladresse congénitale dans la plupart de ses actes tandis que Lawrence dénote par sa carrure impressionnante et un flegme singulier qui ne passe pas inaperçu. Que leur faudra-t-il affronter ensemble pour notre plus grand plaisir?

  "Mauvaise compagnie" porte bien son titre particulièrement en raison de la présence peu réjouissante dans cette aventure de deux quadrupèdes manifestement très peu amicaux. Deux chiens qui sont loin d'être d'inoffensifs toutous.

  Les personnages? Autour de Zack gravitent Orville Thorne, un flic maladroit, Sarah, son épouse rédactrice en chef, Trixie, une brave copine assez singulière et Arlen, son irascible père propriétaire d'un ensemble de cinq chalets qui, apprend-on au début, aurait été agressé à mort par un ours, d'où l'angoisse de notre ami Zack qui ne peut que foncer, désireux de savoir ce qu'il en est exactement. Son père est-il mort?

  Sur place, en bordure d'un splendide lac, une étrange famille, les Wickens, occupe une grande ferme dont Arlen est le propriétaire, une famille aux comportements douteux, qui semble mijoter un mauvais coup. Nid de psychopathes ou tout simplement de doux dingues? Pour un suspense, nous avons là un sacré suspense au premier degré non exempt de quelques incohérences mais redoutablement efficace, de nombreux dialogues formant le noyau de ce roman "haletant et désopilant ou quand - ou comment - un gaffeur patenté s'improvise chasseur d'ours..." (voir la quatrième de couverture), stress, menaces et secrets ponctuant l'oeuvre de Linwood Barclay, celui-ci poursuivant sa série tournant autour de Zack Walker, "Mauvaise influence" (chronique en prévision...) la concluant. La traduction de l'anglais par Daphné Bernard? Correcte, fluide et déliée, pour preuve: le succès obtenu par cette série devenue culte outre-Atlantique.

  Mais pourquoi notre brave Zack nous paraît-il secoué et les jambes flageolantes? "...En venant ici, je voulais m'assurer que papa allait bien. A part sa foulure à la cheville, il est en pleine forme. Mais voici que je me retrouve scotché ici comme ces affichettes sur la cabine. Des drames ont déjà eu lieu. Un homme a été dévoré par un ours. Un autre poignardé à mort. La maison d'un avocat a été entièrement incendiée. Il y a une ferme remplie de dingos. Et une jeune femme et son fils cherchent à fuir. Je monte dans le pick-up sans même regarder papa, mets le contact, passe la première et décampe comme si Braynor allait exploser d'une seconde à l'autre..." Et après?

  Fin dramaturge, l'auteur de "Mauvaise compagnie" parvient ici à nous capter, déroulant son histoire sans détour inutile, restant en permanence proche de son héros - ou anti-héros? - et de ses états d'âme de psychotique quasi obsessionnel... Mais une question se pose, essentielle! Aimez-vous les chiens? Si tel est le cas, la lecture de ce roman pourrait vous faire virer complètement de bord à moins que vous n'ayez le coeur bien accroché et l'estomac très résistant! Bonne chance!

Barclaycompagnie2

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!