AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

Les quatre saisons de l'été, de Grégoire Delacourt, par Thierry-Marie Delaunois

Delacourt1 1

  "Nous nous sommes immédiatement reconnus. Ces quatre années n'avaient pas encore cogné nos visages. Nous n'avons pas parlé tout de suite. Nous ne nous sommes pas souri tout de suite. Il y eut juste cette terrifiante seconde d'incertitude, les yeux qui cherchent les signes. Une alliance à l'annulaire. Un jeune enfant caché derrière le grand manteau. Une voix claire qui crie maman! Un homme ou une femme qui rejoint l'autre, avec du pain, un journal, un bouquet de fleurs; une vie en train de s'écrire..." Pierre et Rose se sont-ils trouvés, même retrouvés? Est-ce l'amour le grand vainqueur? Le grand, le véritable, ce ciel bleu azur pour la vie qu'aucun orage ne détruira jamais? Après une si longue séparation due à la seconde guerre et ses atrocités...

  Victoire et Louis, Isabelle et Jérôme, Monique et Robert, Rose et Pierre, quatre singulières histoires de coeurs et de corps, de blessures intimes et d'élans les plus fous égrènent "Les quatre saisons de l'été", roman à la fois solaire et lunaire de Grégoire Delacourt, l'auteur inspiré de "La liste de mes envies". Rappelez-vous... Ces mots simples, plaisants, la souplesse de style, une langue fraîche, une belle expression... Dans cette oeuvre épique qui nous présente quatre trajectoires de vie émaillées de curieuses arabesques, aux titres savoureux - Pimprenelle, Eugénie Guinoisseau, Jacinthe, Rose -, Delacourt nous mène au coeur de cet été où Cabrel chantait Hors saison, où tout le monde fredonnait Cabrel, où sur la plage du Touquet se nouaient bien des destinées...

  Les quatre saisons évoquées ici? Un premier chagrin d'amour traumatisant, un désespoir mêlé d'espoir et d'optimisme malgré une solitude certaine, une passion démesurée à la mesure de nos rêves les plus fous, et un amour pour la vie, le tout imprégné de toutes ces petites choses qui font les jours et les nuits, de souvenirs souvent poignants, de nostalgiques réminiscences, point de convergence: le 14 juillet 1999 où certains de nos protagoniste se croisent pour notre plus grand bonheur de lecteur aimant chercher, fureter, découvrir qui finit par rencontrer qui d'une histoire à l'autre...

  Ecrivain français dont c'est le cinquième ouvrage, Delacourt se montre habile, réfléchi: nous ne perdons point le fil, les fils, quatre générations de personnages évoluant ici sous nos yeux scrutateurs sans que l'on s'emmêle les pinceaux, sur la fin sa maîtrise se révélant lorsqu'il choisit de conclure chaque destinée évoquée de la plus belle des manières... Comment? A vous le découvrir!

  Louis et Victoire ont quinze et treize ans, Jérôme et Isabelle la belle trentaine, Monique et Robert la cinquantaine frappée tel un bon vin, Rose et Pierre bien plus en cette dernière année précédant l'inquiétant an 2000! La peur d'un sacré bug? Une certaine appréhension règne... Est-ce là le dernier été de notre planète? Delacourt est un érudit et sait créer les atmosphères, ses mots nous touchant au coeur en continu, nous amusant parfois, nous menant à l'occasion à verser une larme de compréhension, de compassion, les rencontres entre les personnages nous prouvant qu'au coeur de l'été, on peut bel et bien trouver quatre saisons. Quant à Pierre et Rose, un avenir commun est-il réellement envisageable? "Alors nos bras s'ouvrirent. Nous avions traversé ces deux dernières années de guerre ensemble, nous nous étions perdus pendant quatre ans, mais nous nous étions attendus. Sans nous être choisis, comme la plupart des gens. Nos lèvres tremblaient. Notre premier baiser avait eu la maladresse d'un vrai premier baiser. Nous riions et pleurions en même temps; survivants retrouvés." Et après? Et quelle est cette folle promesse qu'ils se sont un jour faite, qu'ils accompliront à l'heure où les premières rosaces rouges et jaunes du feu d'artifices du 14 juillet déchireront le soir du Touquet, illuminant le ciel, l'éclairant d'or et de couleur sang? Jetons nous dans ces quatre saisons sans hésiter et sans contraintes pour découvrir si, au final, l'été est toujours fatal aux histoires d'amour...ou pas!

Delacourt2 1 

Commentaires (1)

1. Mademoiselle est comme tout le monde (site web) 24/10/2015

En effet, un joli roman, mais moins bon que les précédents Delacourt, non ? J'en parle ici http://mademoiselleestcommetoutlemonde.blogspot.fr/2015/10/livre-les-quatre-saisons-de-lete.html

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!