AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

Les Prizzi, de Richard Condon, par Thierry-Marie Delaunois

Condon1

 

 

 

 

 

  "Elle était là, assise dans le salon, chez son père, et il ne lui adressait pas un mot. Il se contentait de la regarder comme on regarde une poubelle, et elle avait envie de lui hurler dessus. 'T'as fait honte à ta famille devant tous les gens qui comptent dans le pays, dit-il enfin. T'as montré au monde entier ce que t'as à faire de la famille Prizzi. T'as jamais eu foi dans ta famille. T'avais l'autorisation d'épouser le fils du plus vieil ami de ton grand-père mais t'as préféré faire la passegiatrice..." Qu'est-ce donc? Quels dommages a occasionnés Maerose Prizzi, la petite-fille de Don Corrado?

  Premier des quatre romans de Richard Condon mettant en scène la puissante et redoutable famille Prizzi créant par là même un véritable mythe au sein de la littérature mafieuse, ouvrage dont la traduction française n'est tombée qu'en 2013, "Les Prizzi" nous déroule une intrigue qui débute au coeur d'une blanchisserie siège des entreprises de la famille où Vincent Corrado, le boss fils du Don, dirige les affaires, placements et investissements, corruption et pots-de-vin fréquemment au menu: les Prizzi ont la main sur l'économie du pays, générant cash et jobs en cascade, la culture de Richard Condon en la matière n'étant point minimale, stratégie et fonctionnements nous sont dévoilés, l'auteur nous livrant ici un roman au suspense soutenu autour de personnages "peu piqués des vers", dont un singulier et rigoureux Parrain au sens de l'honneur exacerbé, honneur rimant allègrement avec magouilles et trafics d'influence. Notamment.

  Les personnages, disions-nous? Nous avons en premier lieu le charismatique Don; ensuite viennent ses deux fils dont Vincent, visage crispé et perpétuellement contrarié; Charley Partanna, le tueur à gages au regard froid et impitoyable; Maerose l'implacable petite-fille du Don prête à tout pour prendre un jour les rennes; Mardell, une beauté sophistiquée dont Charley tombe amoureux...mais les apparences sont trompeuses: qui est réellement sincère dans notre intrigue? Qui ne joue aucun rôle pour pouvoir parvenir à ses fins? De tromperies en trahisons, nous suivons ce qui ressemble parfois à une véritable saga théâtrale où les dialogues ont autant de signification et de poids que la narration elle-même souvent dense, d'où les coups de feu ne sont point exempts. De mises en scène travaillées en règlements de compte inévitables, nous voyageons ici au coeur des âmes et des pensées d'une famille apparemment bien sous tous rapports, apparemment bien sûr sinon nos protagonistes se retrouveraient évidemment tous rapidement derrière les barreaux pour la vie. La justice peut-elle s'acheter en toutes occasions?

  La traduction réalisée par Philippe Szczeciner n'est pas parfaite, manquant parfois de fluidité mais elle est tout de même d'un excellent niveau, le lecteur assidu attentif aux coquilles éventuelles émaillant l'ouvrage, qui en fin de compte ne font point trop d'ombres au récit enlevé de Richard Condon, auteur renommé de suspenses plébiscités dans le monde entier. Quant à Maerose, qu'est-ce qui l'attend? "...Dieu merci, ta mère n'est plus là pour voir ça. Elle est avec les anges, à l'abri du mal que tu peux lui faire. Maintenant, écoute-moi bien, parce que je t'adresserai jamais plus la parole! Angelo Partanna dit qu'il te pardonne, mais Charley, lui, y pourra jamais te pardonner. Tu l'as dépouillé de sa virilité devant toute l'Amérique. Si tu t'imagines que tu fais encore partie de la famille, si tu t'imagines que t'es encore ma fille, tu te trompes. T'es plus une Prizzi..."

  Quel sort attend Maerose? Charley exécutera-t-il sans difficultés aucune ce dernier contrat impliquant deux traîtres à la famille? Pourra-t-il finalement épouser Mardell qu'il aime? Rien ne coule de source dans ce milieu où intelligence, force et crimes règnent, ceux-ci souvent perpétrés pour l'honneur. Les Prizzi? Une famille hors du commun, des personnalités à faire frémir, de la persuasion à tous les niveaux, des arguments convaincants,... Mafia, quand tu nous tiens! En fait un monde en soi, un peu comme une prison...mais entrez-y malgré tout si vous aimez en voir de toutes les couleurs! Vous n'en ressortirez point déçus...

Condon2

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!