7 roman thierrybis

7 roman thierrybis

 

Une première lecture pour cette saison:

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes mêlant prose et poésie !

 

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence !

 

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique !

 

 

Une quatrième lecture: son dernier roman !

Connectée

Un roman dans l'air du temps!

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, référencement optimal, de l'inédit, à consommer gratuitement et sans modération !

 

 

internet

  • Le rationnel ou l'émotionnel, par Thierry-Marie Delaunois écrivain

    Raison1  D'un côté: le souci du détail, l'implacable logique, l'effort rationnel, le langage, l'analyse et le centre de la mémoire auditive avec notre hémisphère gauche, lobe que nous nommerons le raisonnable.

      De l'autre: la globalité, la singulière intuition, l'éternelle créativité, l'émotion, le don artistique et le centre de la mémoire visuelle avec notre hémisphère droit, le lobe que nous appellerons l'émotionnel.

      Un perpétuel combat ou conflit sur un ring étroit tapissé de neurones chauffés à bloc? Une lutte sans merci, sans arbitre pour la réguler? Notons que le perdant, quel qu'il soit, ne se retrouve jamais totalement hors course; il peut reprendre le dessus et faire fléchir l'autre, l'environnement et les circonstances de la vie jouant un rôle majeur dans l'issue du conflit, le temps aussi.

      Comment se comporte un être humain, homme ou femme, "de gauche", qui se sert davantage de son lobe raisonnable? Est-il à éviter?

      Cet être contrôle et gère savamment ses pensées et ses émotions, leur tenant souvent la bride, aussi ses projets en véritable analyste, préférant une sérieuse dose de réflexion avant de finalement passer à l'action. Très bien!

      Cartésien dans l'âme, il se fie plus à sa sainte raison qu'à sa douteuse intuition, fuyant sans hésiter les situations qui l'angoissent, générant chez lui de dérangeantes incertitudes. Le raisonnable préfère en de nombreuses circonstances lire et parler plutôt qu'agir, appliquant scrupuleusement les conseils et suggestions que lui prodiguent ses maîtres, ses amis ou ses livres! Très bien!

      Fier, il tolère difficilement le "multi-tâches", préférant gérer les problèmes un par un; en classe, il se montrait plus performant en sciences et en mathématiques qu'en littérature et en arts; cet être est de surcroît un grand organisateur, planifiant avec art (?) les vacances et les loisirs pour son groupe d'amis. Très bien!

      Imperméable, même allergique à ce qu'on appelle le "non sense" dont les Britanniques raffolent, il se sert curieusement de sa main droite pour écrire, lancer un objet, effectuer un geste nécessitant finesse et précision; au travail comme à la maison, il propose, ou impose, une foule de règles, souhaitant qu'on l'écoute attentivement et désireux que l'on s'y tienne. A ses plans! Très bien!

      Amoureux de précision, "le raisonnable" préfère les documents et biographies aux romans déjantés et extravagants; ordonné et méthodique, il relit autant qu'il lit, aimant les grands classiques au cinéma et, en vacances, il s'évertue à fréquenter des endroits familiers. Encore très bien mais cela signifie-t-il que l'émotionnel n'occupe aucune place dans sa vie? Qu'il n'a aucune valeur à ses yeux?

      Penchons-nous à présent sur l'autre cas tout aussi intéressant: comment pourrions-nous reconnaître sans nous tromper un homme ou une femme "de droite" utilisant davantage ses intuitions et son intelligence émotionnelle? Est-il, est-elle fréquentable?

      Considérablement entouré d'amis, famille incluse, il adore les échanges, les interactions de tout ordre, l'instant, les fêtes dont il profite largement et les rencontres imprévues; original, il trouve en toute occasion des idées auxquelles les plus raisonnables n'ont pas songé, se démarquant du groupe par ses traits d'humour, ses répliques théâtrales ainsi que ses suggestions souvent surprenantes. Joli!

      Intelligent émotionnellement, il fait confiance en sa première impression, résolvant les problèmes, qu'ils soient épineux ou de l'ordre de l'ordinaire, en deux temps trois mouvements grâce à son intuition, l'humour le rassurant; il sait aussi rire des récits en apparence absurdes. Joli!

      Sensible, il n'est pourtant que peu dérangé par le bruit lorsqu'il se concentre et il n'est jamais autant créatif et productif que lorsqu'on le stimule ou s'il est mis au défi, appréciant naturellement l'art, même nouveau, la poésie et tout ce qui stimule et mobilise ses émotions. Un bel émotionnel. Joli!

      L'esprit ouvert et réceptif, en musique comme au théâtre il aime l'improvisation, la touche de fantaisie incluse, bien plus que les spectacles trop préparés; son hémisphère droit dominant l'autre mais les fibres cérébrales se croisant, il se sert fréquemment de la partie gauche de son corps pour lancer une bille ou une boule, ou accomplir un geste fin. Encore joli mais cela ne l'empêche point de voir le raisonnable l'affronter sur des terrains variés loin d'être des terrains d'entente. N'aurait-il pas mieux valu que le cerveau ne soit constitué que d'un seul lobe doté de plus de cinquante nuances comportementales se complétant harmonieusement pour pouvoir vivre le meilleur? Mais qui dit être humain ne dit que très rarement simplicité et la visite chez le psychiatre s'avère à l'occasion indispensable. Le coeur a ses raisons, dit-on, mais la raison a-t-elle du coeur? C'est souvent tel une saga, on le sait...

    Raison2

  • Arts et Lettres, puissance et révélation, par Thierry-Marie Delaunois

    Arts1

     

     

     

      "L'alchimiste de Coelho, une lecture que je recommande vivement! Il y tant de richesse dans cette oeuvre que j'en suis toute chose! Quel bouquin! J'en tremble encore quelque peu, je ne sais pourquoi..."

      "Ah ces deux groupes Abba et Queen! Je suis en transe dès que je les écoute mais ce sont de bonnes ondes! Le pied! Et Bowie!"

      "Stéphanie dans 'La Jeune Fille et La Mort' de Dorfman est magnifique, magistrale! Un jeu remarquable pour un texte qui l'est tout autant! J'irai la revoir sur scène, elle me transporte..."

      "Ce Picasso, il me touche, m'interroge, tandis que ce Mangano, il m'émeut par ses couleurs vives, ses oiseaux, par la joie et la simplicité qui s'en dégagent..."

      "L'allegro final de la cinquième de Beethoven, c'est de la foi, de l'optimisme malgré la douleur, de la combativité! Chaque fois que je l'écoute, je me sens...il n'y a pas de mots!"

      Du rêve, de la réflexion, des élans d'une grande spontanéité accompagnés de sensations peu comunes, des bienfaits parfois étonnants, du bien-être, de la jouissance, un état second proche de l'ivresse...les Arts et les Lettres ne laissent point de marbre les fibres que nous possédons et avons acquises souvent à notre insu, la génétique aidant, déclenchant chez nous sourires, rires, larmes même! Des émotions positives bénéfiques, libératrices, salvatrices, également ressenties par le créateur lui-même, écrivain ou artiste de tout poil, plongé dans la genèse, la naissance de son oeuvre. Normal? Humain: nous avons tous un coeur, une âme (selon les croyances), une sensibilité. Comme une part de divin. La création, artistique ou littéraire, ne peut que nous mener au rêve, à l'exaltation, toutes émotions confondues, même davantage, le saviez-vous? Elle nous permet de découvrir nos propres vibrations, nos propres affinités avec le monde qui nous entoure; elle nous réveille, révélant au grand jour ce qui fait notre être, notre personnalité. Un être, un talent. Un être, une révélation par delà nos différences (races, religions, cultures,...), les Arts et Lettres nous élevant par cette prise de conscience que l'être humain est capable de bien belles réalisations (cathédrales, Chapelle Sixtine,...). Du meilleur! La littérature, par les salons, foires du livre et lectures publiques notamment, la musique classique et autre, par les concerts et le disque, la photographie, la peinture, le dessin et la sculpture, par les expositions et les musées, le théâtre et le cinéma par l'intermédiaire des scènes et des salles de projection, nous mènent - ô plaisirs! - au dialogue, aux échanges, aux partages, à la réflexion, à la création de mouvements, de groupes, effet boule de neige garanti, l'engouement manifeste, certains artistes devenant de véritables légendes, des mythes.

      Les Arts et Lettres bienfait pour l'humanité? Posons-nous plutôt la question: un monde sans Arts ni Lettres serait-il viable? Survivrait-il? Un monde sans aucune créativité, est-ce concevable? Il existe des régimes où la censure est telle qu'aucun talent ne peut émerger ni vivre au grand jour sans se faire "décapiter" au nom d'un système de nature répressive à l'esprit étroit. Comment dans ce cas s'élever? Elever une nation? Les Arts et les Lettres font un peuple, sa culture, son Histoire, deviennent patrimoine matériel, même immatériel parfois. La réponse est donc on ne peut plus évidente: aucun talent ne devrait être étouffé dans l'oeuf; il devrait pouvoir éclore en toute sérénité, pouvoir se révéler afin de nous transporter, de nous éblouir d'une part, de nous détendre et de nous déstresser, d'autre part, de la vie, ses contraintes et sa routine qui nous minent, nous empêchent de nous sentir bien, en harmonie avec notre entourage, Arts et Lettres devenant ici détente, loisir, soupape, libération...

      Libération? En nous délivrant de la plupart de nos maux par une sorte de purge nous permettant d'extraire de notre intérieur ce qui nous retient, nous empêchant de vivre réellement. Ne voit-on point régulièrement des artistes plus équilibrés et plus heureux que des économistes? Des écrivains, même s'ils vendent peu, plus épanouis que des hommes d'affaires? Il y a tant d'insatisfaits, d'inquiets, de nerveux, de stressés; gageons que sans Arts ni Lettres, il y aurait encore davantage sur notre terre de malades et de pathologies recensées. Il est donc heureux que nous ayons des yeux pour voir, des oreilles pour écouter, des mains pour créer...notamment!

    (ci-dessous une peinture de l'artiste Mangano, Bruxelles, Belgique)

    Arts2