AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

La notoriété d'un auteur est-elle liée à la qualité de son oeuvre?

Aux amateurs de littérature, grands et petits lecteurs, dans les rayons de vos librairies paraissent beaucoup d'ouvrages d'auteurs renommés et d'autres ayant reçu un prix littéraire les mettant en valeur. Mais à côté d'eux d'autres paraissent sans tapage malgré leur qualité et le sujet abordé. Profondeur, bons sentiments et valeurs humanistes sont au rendez-vous. Parmi les best-sellers et romans les plus vendus avez-vous déjà rencontré une certaine médiocrité dans la qualité du sujet ou de l'écriture? Ce sondage, risqué je le reconnais, vous pose la question sans détour: la notoriété d'un auteur est-elle selon vous liée et proportionnelle à sa qualité, ou inversement? Votez sans peur.

Commentaires (7)

1. Ludiane de Brocéliande (site web) 14/04/2017

J'ai voté "parfois". Pour quelles raisons ? La première est le reflet de la réalité. Réalité d'un monde mercantile, superficiel, ignorant, sectaire et discriminatoire. Nous pouvons observer le même phénomène dans le milieu artistique en général.

Il existe, bien sûr, d'autres raisons :

- vous n'êtes pas vu ni promu ou pas suffisamment
- vos écrits ont quelque chose qui dérange les esprits bien pensants
- vous n'avez pas l'art de vous vendre à n'importe quel prix auprès des éditeurs ou des agents de presse
- le lecteur potentiel ne vous connaît pas, il en déduit donc, conditionné comme il l'est, que vos écrits ne valent rien.

Et si, comme moi, vous avez l'audace de vous lancer dans la poésie parfois très engagée, d'aborder des sujets sensibles voire tabous, vous vous rendez doublement impopulaire ... ce n'est pas à la mode !! (Sauf peut-être à titre posthume ?)

Et si Marc Levy ou Amélie Nothomb avait écrit mon dernier roman, vous le sauriez ... !

Soyons solidaires, ne baissons pas les bras. L'esprit d'entraide entre auteurs est peu répandu, l'ego y serait-il pour quelque chose ? Tout n'est pas "de la faute des autres" ...

2. Gand Laetitia (site web) 26/07/2016

Certains auteurs très connus vendent beaucoup grâce à leur nom mais parfois leur écriture devient moins belle et trop commerciale...

3. Jean Louis Gillessen 15/12/2015

J'ai hésité entre parfois et fréquemment, puis opté pour fréquemment, les cas de figure étant tellement larges ! Par raisonnement contraire, j'ai directement pensé que certaines auteures et auteurs peuvent ne pas être en notoriété, lors qu'elles et ils ont une plume et un " quelque chose " d'intéressant à conter, livrer, partager, poétiser. Certes, quand on dit d'un écrivain qu'il a une plume, j'en connais des mouettes qui rigolent, mais , comme dans tout art, plusieurs restent dans quasi l'anonymat, pour autant de paramètres tels que pas assez de réseaux, manque de pub, pas doués pour se faire connaître, manque de confiance, pas la niaque d'exister par insistance, ou autres raisons encore multiples. Inversement, quelques auteurs très connus et reconnus peuvent déchirer les ventes, lors que l'oeuvre ne le mérite
pas vraiment ! Ainsi va la vie ....

4. Philippe van Ryssen 23/12/2012

5. Estève Gérard 29/11/2012

Au sujet du sondage, je dirais que la notoriété d'un auteur dépend de son premier ouvrage... s'il a été bon, le haut des ventes pendant les deux premières semaines afin de créer le buzz, souvent à travers un investissement promotionnel visant le long terme et en faisant jouer toutes les relations médiatiques possibles... cet auteur sera facilement publié et diffusé une deuxième fois et une troisième par un Editeur, indépendamment de la qualité de l'oeuvre... et bénéficiera d'une priorité, car la publication d'un deuxième roman présente moins de risque que de lancer un premier roman... même s'il est apparemment d'une bonne qualité ! It's just a point of view !!

6. Thierry-Marie Delaunois 08/02/2012

Merci pour votre témoignage d'une belle éloquence. Peu osent s'exprimer sur un tel sujet.
A.M. assistant de l'auteur

7. Cagouillarde (site web) 08/02/2012

Bonjour,
Personnellement je fuis les livres qui arborent un bandeau rouge. Je choisis mes livres selon mes humeurs et celles de médias. Je sais que je suis très attirée par la collection Babel de chez Actes Sud, les petites collection (Finitude) car souvent l'objet livre en lui-m^me est beau et on a envie de le toucher de le prendre avant de l'ouvrir. Parmi mes lectures je ne sais pas si dedans il y a des "Best sellers"....
Bon courage et bonne inspiration!

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
 


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!