AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

La poésie de Laëtitia Gand, par Thierry-Marie Delaunois

gand1.jpg 

 

 

 

 

 


  De l'authenticité, du vécu, un déferlement d'états d'âme, c'est un réel trésor que nous livre cette poétesse - inclassable, dit-on - qui se dévoile pour notre plus grand plaisir de lecteur, et sa trilogie - appelons ainsi l'ensemble de ses trois ouvrages - reflète tour à tour son appétit de la vie bien des fois, une certaine amertume à l'occasion, son exaltation sans pareille par intermittences, ses douleurs d'être humain aussi. La vie, une odyssée. Ses publications actuelles? "Le Roman du Temps qui passe", "Entendez-vous...cette chaleur jaune?" et "Traces de vie". Penchons-nous à présent de plus près sur ces trois ouvrages, égrenons les sentiments, émotions et images qu'elle partage avec nous la main sur le coeur, l'esprit en éveil.

romandutemps.png 







A. Le Roman du Temps qui passe

  Florilège de pensées, véritable récital, serpentin ponctué de 66 mailles de tailles diverses accroché au fil du temps, "Le Roman du Temps qui passe" nous propose une couverture artisanale, cartonnée, sobre mais attachante, deux fleurs l'égayant pleines pétales, et nous livre sa vie que l'on peut sentir, ressentir, aimer ou craindre en alternances; une lecture attentive de ses 66 poèmes nous dévoile neuf phases successives détaillées ci-dessous, les titres des oeuvres concernées mentionnées:

  1. Spleen

   Possession nue: l'artiste Laëtitia composerait bien sa vie de sourires, de rires, de caresses. Force de l'amour. Les mots bleus: Nuit dans la nuit. D'un bleu intense. Partie de moi: Ode nocturne d'un roi à sa reine. Points lumineux dans le ciel: l'étrange visite d'un petit être. Pleine lune: L'Humain et le vampire, une histoire sans fin.

  2. Joie, allégresse

  A la pêche aux bigorneaux: De petits aventuriers en herbe. Ballade avec Eddy: La chanson qui nous entraîne... Cavale dans les prés: Champignons, fleurs et vaches... jeux interdits? Jeux de neige: Ronde blanche, ivresse au rendez-vous. Le temps des crécelles: Traditions et Angélus, la symphonie. Dans le grenier de mémère Marie: Canne, escalier, chat et groseilles au menu.

  3. Chute

 Comme un spectre: Souvenirs de petite fille fragilisée. Poussière d'ange: Chagrin de poétesse. Touchante. Le voile noir: Le désespoir de la tombe. L'instant. La mort vous va si bien: L'adieu à coup de prières. Notamment. Ode à Sakineh: Noce blanche, noce de sang. Injustice. Persécution: L'expression à mal. Sentence. Souillures: L'Enfer sur mer comme sur Terre.

  4. Lumière nouvelle

  Coeur vert: La renaissance, où le coeur se fait plume. D'un regard: La magie de retour. Un beau regard. Métamorphoses: Comme une révélation. J'entends toujours: Soudain l'absence, et la tristesse. La danse de feu doux: Les flammes de la belle. Lueur: L'âtre suspend le temps pour un temps. Nudité: La plage des sentiments, où l'écrin tombe. Fluide glacial: Far West d'amour et de sexe.

  5. Ecritures

  Combat de plume: Le cerveau écume. Des vagues. Crissement de plume: Formule un sur le bitume. Des hommes et des plumes: écriture, sculpture, littérature. Fière allure.

  6. Méandres

  Les sorcières de Salem: Possession satanique, angoisse puritaine. Chronique d'un loup affamé: La faim justifie les moyens. Artifices: Comme un effeuillage... Danse macabre: Actes et colère justifiée. Enfant de la lune: Ombres et chagrin. Demi-teintes. La piste glacée: Peur et blanc frisson. L'échouée: Baleine en détresse. SOS. Les abeilles: Chronique d'une espèce en voie...d'extinction?

  7. Symphonie pastorale

  Un coucher de soleil: la fin du jour, une toile de maître. Le bouton d'or: Petite splendeur dans la prairie. La pie: Plumage et présage. Instant charmant. Le linceul de la forêt: Aux couleurs ocres et ambres. Le petit coquillage: Vagues et mouettes au creux de l'oreille. Le rouge-gorge: Bulle de vie sous un froid décor. Le vent: Où les mots s'envolent au compte-gouttes. Vols entre ciel et terre: L'océan, l'oiseau et la poétesse. Scène. Les chevaux du ciel: Senteurs et prémices d'orage. Oh, fruit d'or de mon pays!: La mirabelle, petite merveille à savourer. Renaissance: La nature, ma soeur. Pastorale. Sur un arbre perché: La vie de fourmi, fascination. Délices des sous-bois: Secrets et trésors enfouis et révélés.

  8. Féminité

  En chemise, en pantalon: Emancipation, fierté et élégance. Femme rouge: Un hymne au corps, ode soyeuse. Jeu de jambes: Croisement et décroisement, une histoire épique. Joli brin de fille: un rêve éveillé de belle à croquer. La femme-enfant: Une peau de pêche rosée à envelopper. La silhouette: Comme un gracieux intermède. Un sourire d'elle: Comme une rafale de vent. Agitation. Supplice d'Esquisse: La sensualité de la douce silencieuse.

  9. Dispersion

  Lettre d'un naufragé: L'eau, le sable, la plage, réelle solitude. Le syndrome de l'écrivassier: L'aveu d'un mal étrange. Le tournant, le tourment. Le humage des mots: Exutoire d'une histoire. Remède. Les souris: Bestioles du soir en folie. Le chocolat: On se délecte, s'évanouit d'ivresse. Passion. Ode à la pomme de terre: Rêche, savoureuse, gratinée ou décortiquée. Symphonie religieuse: Le salut sous la voûte, des notes cireuses. Sur un air de charleston: Danse exquise avec adieu. Joie. Une jolie fin.


  Conclusion? Chacun(e) son interprétation, chacun(e) son appréciation, donc à se procurer pour pouvoir se faire une opinion.

chaleurjaune.png 







  B. Entendez-vous...cette chaleur jaune?

  L'entendez-vous? L'effleurez-vous? "L'appel du Sud après le Nord", tour de la poétesse en 70 étapes, une couverture claire, florale et musicale comme le printemps, "Entendez-vous...cette chaleur jaune?" nous emmène en voyage au travers du fracassant silence des mots de l'espoir à l'amour, de l'amour aux amorces de solutions, de ces amorces à la joie des corps, petite faim récurrente de notre poétesse, à sa soif de vie malgré la fragilité de celle-ci. Son recueil? Une plongée en elle où l'on peut distinguer dix saisons.

  1. Les mots.

  Votre horizon: L'intention de la plume, appel au lecteur. Des hommes et des plumes: voir en A. La plume et l'encrier: Du bleu au blanc pour que le mot vive. Le mot passant: Un voyage singulier non dénué de sentiments. La muse: délice, malice et tourments.

  2. Sentiments.

  Bienveillance: Hommage au Grand-Père, les yeux perlés. Petite frimousse: Ode au fiston, moue garantie, sourire de mise. Coeur vert: Feu nouveau, le corps à corps. Les yeux de Frédéric: Le lion et la poétesse, une sauvage tendresse. L'oeil: Vive envie d'embrasser. Désirs. Le baiser: Volé, chaud, tendre, à son chéri. Le fantôme-amant: Le vide du drap froissé, l'absence. Possession: Silhouette d'amour, les chemins du bonheur. La rose: Miettes dans un cahier et la page tournée. La marguerite: Doux aveu de folie, faim. Sur le papier: La fontaine de mots enchantés.

  3. Flammes.

  Les corps impatients: Alanguis, pensifs, endoloris; soupirs. Classé X: Elans, frissons et désirs. Fluide glacial: voir en A. Rondeurs: Générosité, éclosion, fusion.

  4. Sensations.

  Le bon lait: Fumant, tendre, irrésistible. Le chocolat: Voir en A. Un dimanche tout miel: Gloire à la paresse et aux mets délicieux. Entendez-vous?: Le vent, le grillon, la cigale, un joli récital. Bach, conte-moi ta symphonie n°3: Violon et clavier, un retour dans le temps; flottements. La Marie: L'accordéon, c'était toute sa vie.

  5. Nature.

  Comme un rubis: Le coquelicot, rouge et or. La bête à bon Dieu: Coccinelle, belle demoiselle, à l'aube du jour. L'arbre du Ténéré: L'acacia, solitaire, sacré, fragilisé. Si le jaune m'était conté: Le jaune est lumière et vie; louange. Les oiseaux: Danse dans l'air et tourbillons. Les pigeons: Ballet d'ailes sur la place Saint-Marc. Sur le lac, un cygne: Majesté paisible, dans un glissement. Chaleur jaune: Le vide du désert, inexorable. Cicatrice, raconte-moi: La marque effaçant le sourire. Combat de titans: Le petit homme face à Dame Nature; supplice. Drôle de planète!: Elle tousse, gémit, l'entendez-vous?

  6. Blessures.

  Dans la rue: Arsène, mains tendues, croisant les regards. Dualité: Cruauté de la vie, un coeur saigne. Enfant de la lune: Face pâle au clair de lune. La bête noire, second souffle: Cancer, un combat inégal. Leçon de vie: Un destin aux couleurs de la Renaissance. Là-bas: Chaos et horreurs, au loin. Lettre d'un poilu: Du sang dans la tranchée, drame et solitude. Regards d'exodes: Fuite, errance et désolation.

  7. Paradis perdu.

  Le malhonnête: Le serpent derrière le sourire; mesquinerie. Le sang du Machu Pichu: Sacrifices de coeurs encore palpitants; génocide. Souillures: Voir en A. Un coin de paradis: Rêve d'île perdue, de confort et réconfort. L'Afrique blanche: Espoir et prière pour un monde plus juste: liberté, égalité, fraternité. Afrique, cet opéra tragique: Gamins, rallye-milliardaires et femmes boubous. Persécution: La liberté d'expression et coups sans raison.

  8. Troubles.

  Ma vie pour la tienne: Coeur à corps, une renaissance. Dans l'éternité: Yeux clos et voile mortuaire. Poussière d'ange: Voir en A. Un visage amer: complainte et perles de tristesse. Un jour: Frissons, pleurs et regret.

  9. Réminiscences et partage.

  A vélo: Cheveux au vent, coeurs excités, bouche carnivore, mais... Les poupées de papier: Auguste, doigts abîmés, visage bourru mais sourire apaisant. A la pêche aux bigorneaux!: Voir en A. La récolte des mirabelles: Plaisir juste de partager un moment d'intimité. L'aube: Petits parachutes légers et robe à volants. La lettre manuscrite: odorante, prenante, une véritable amie. Le parfum dans la bouteille: La goutte de sensation, passion, consolation. L'esprit de Noël: Lumière, chaleur et magie. Le Noël d'Arsène: Le long du trottoir par un soir d'hiver. Ne quid nimis: Le chat, pacha endormi de caresses.

  10. Lire, écrire.

  Le lecteur: l'oeil en alerte, la quête des mots-plaisirs. La bouquineuse boulimique: Gargouillis et voracité. Moi écrivaine et vous?: Destin de solitude ou sollicitude...?

  Cette chaleur jaune? Un arc-en-ciel d'émotions et sentiments, rayons tour à tour bienfaisants, gratifiants, frissonnants...

 

gand2.jpg

  C. Traces de vie

  Un style différent, des textes plus courts mais justes et touchants, un accueil rouge et blanc signé Omri Ezrati et une citation de Lamartine en prélude, "Traces de vie", c'est tout ça, un univers ponctué de jolies photographies de Gérard Boivin. Née en 1979 en Lorraine, Laëtitia Gand ne songeait pas au départ à l'écriture; heureusement pour nous les mots ont fini par la rattraper, l'investir, la posséder pour venir en fin de compte nourrir notre esprit, notre coeur, notre âme. Suivons la une fois de plus sur des chemins loin d'être battus, parfois escarpés mais nous laissant de nettes traces de son passage.

  1. La pensée et ses sentiers.

  D'amour et d'eau fraîche: Le poète et le mot, tout un programme. Un petit garçon...: Bisous doux et petites jambes en folie. Dans le petit labo...: Euphorie et visage maternel, une mise au jour. Flux abrutissants...: L'herbe et le bitume, un singulier contraste. Tous les chemins...: L'existence a-t-elle un sens? Rue piétonne: Une odeur fumante aux narines... Une porte s'ouvre: Des frôlements et des bruits.

  2. Un hiver...

  Dans la blancheur de l'hiver...: De discrètes empreintes sous une brise glaciale. Sous le sapin...: Cadeaux et nuée magique. Minuit sonne: Cloches et chats dans la nuit. Décrocher la lune: Part de bonheur...inaccessible?

  3. Lui, moi, lui et moi.

  Juste une histoire d'amour: Chair de poule et peur. Ô coeur: Comme le Phénix... Moi: Des ailes: Magie entre ciel et terre. Mon coeur: Chamade sous le péricarde. Lui...: Le refuge dans l'ombre. Il est: L'îlot de tendresse et la grandeur d'âme. Premier contact...: La bouche, les yeux, la voix, l'esprit. Allô!: Des minutes d'hypnose. Moi: Fragile...: Folle fièvre aux coins des lèvres. Je rêve: Sans pudeur, tout en douceur. Nous, lui...: Des rires de part et d'autre; sa voix;  l'absence d'écho. Silence...Fin d'appel: Coeur gonflé, soupirs, puis le silence amer. Chagrin...Une larme: Tristesse, murmures et chute. Sur le clavier...: Musique, pensées, l'espoir d'un signe, coeur tam-tam et gouttes au menu. L'homme à la moto: Sur la route, une flèche et la solitude. Dans les bois: Le mystère, comme un courant d'air dans les cimes. Je m'en vais au bois: Le penseur et les feuilles mortes. Moi: Le paysage givré...: Matin blanc, chamailles d'oiseaux, sourire final.

  4. Entre ciel et terre.

  Horizon: La croisière sous le soleil, la mer. Et si c'était trop tard...: Marbre glacé, regret, l'âme en peine, blessure. Le ciel et l'éther: Des plaines de tristesse. Que reste-t-il de la vie?: Où le souffle s'est évanoui.

  5. Traces de vie.

  La pendule de l'horloge...: Bruit tinté, l'osier usé; une carte postale retrouvée; une photo de lui. La pluie fine...: Fraîcheur d'une journée chagrine. Sous la brume: De grises mines par les rues et par les chemins. Soleils suspendus: L'expectative sous le ciel. Attendue l'éclaircie: Un rire sous la froidure.

  6. Etoiles...

  Couleurs: rouge, jaune, vert comme l'espoir; ébat et aveu d'extase; une maison souveraine; comme un orage d'été...; derniers baisers; bulle d'oxygène; corps dans l'herbe; regards brûlants; l'azur complice. Sourire aux lèvres...: Deux petits vieux sur un chemin de pierre, une conclusion peu banale.

  Que dire au final? Du talent, de la musicalité, de la sensibilité, Laëtitia Gand, c'est V.I.P.: Vie, Imagination, Poésie.

gand3.jpg







Visitez à présent Le Huit de Katherine Neville lu par Thierry-Marie Delaunois




Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!