AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

web

Arts et Lettres, puissance et révélation, par Thierry-Marie Delaunois

Arts1

 

 

 

  "L'alchimiste de Coelho, une lecture que je recommande vivement! Il y tant de richesse dans cette oeuvre que j'en suis toute chose! Quel bouquin! J'en tremble encore quelque peu, je ne sais pourquoi..."

  "Ah ces deux groupes Abba et Queen! Je suis en transe dès que je les écoute mais ce sont de bonnes ondes! Le pied! Et Bowie!"

  "Stéphanie dans 'La Jeune Fille et La Mort' de Dorfman est magnifique, magistrale! Un jeu remarquable pour un texte qui l'est tout autant! J'irai la revoir sur scène, elle me transporte..."

  "Ce Picasso, il me touche, m'interroge, tandis que ce Mangano, il m'émeut par ses couleurs vives, ses oiseaux, par la joie et la simplicité qui s'en dégagent..."

  "L'allegro final de la cinquième de Beethoven, c'est de la foi, de l'optimisme malgré la douleur, de la combativité! Chaque fois que je l'écoute, je me sens...il n'y a pas de mots!"

  Du rêve, de la réflexion, des élans d'une grande spontanéité accompagnés de sensations peu comunes, des bienfaits parfois étonnants, du bien-être, de la jouissance, un état second proche de l'ivresse...les Arts et les Lettres ne laissent point de marbre les fibres que nous possédons et avons acquises souvent à notre insu, la génétique aidant, déclenchant chez nous sourires, rires, larmes même! Des émotions positives bénéfiques, libératrices, salvatrices, également ressenties par le créateur lui-même, écrivain ou artiste de tout poil, plongé dans la genèse, la naissance de son oeuvre. Normal? Humain: nous avons tous un coeur, une âme (selon les croyances), une sensibilité. Comme une part de divin. La création, artistique ou littéraire, ne peut que nous mener au rêve, à l'exaltation, toutes émotions confondues, même davantage, le saviez-vous? Elle nous permet de découvrir nos propres vibrations, nos propres affinités avec le monde qui nous entoure; elle nous réveille, révélant au grand jour ce qui fait notre être, notre personnalité. Un être, un talent. Un être, une révélation par delà nos différences (races, religions, cultures,...), les Arts et Lettres nous élevant par cette prise de conscience que l'être humain est capable de bien belles réalisations (cathédrales, Chapelle Sixtine,...). Du meilleur! La littérature, par les salons, foires du livre et lectures publiques notamment, la musique classique et autre, par les concerts et le disque, la photographie, la peinture, le dessin et la sculpture, par les expositions et les musées, le théâtre et le cinéma par l'intermédiaire des scènes et des salles de projection, nous mènent - ô plaisirs! - au dialogue, aux échanges, aux partages, à la réflexion, à la création de mouvements, de groupes, effet boule de neige garanti, l'engouement manifeste, certains artistes devenant de véritables légendes, des mythes.

  Les Arts et Lettres bienfait pour l'humanité? Posons-nous plutôt la question: un monde sans Arts ni Lettres serait-il viable? Survivrait-il? Un monde sans aucune créativité, est-ce concevable? Il existe des régimes où la censure est telle qu'aucun talent ne peut émerger ni vivre au grand jour sans se faire "décapiter" au nom d'un système de nature répressive à l'esprit étroit. Comment dans ce cas s'élever? Elever une nation? Les Arts et les Lettres font un peuple, sa culture, son Histoire, deviennent patrimoine matériel, même immatériel parfois. La réponse est donc on ne peut plus évidente: aucun talent ne devrait être étouffé dans l'oeuf; il devrait pouvoir éclore en toute sérénité, pouvoir se révéler afin de nous transporter, de nous éblouir d'une part, de nous détendre et de nous déstresser, d'autre part, de la vie, ses contraintes et sa routine qui nous minent, nous empêchent de nous sentir bien, en harmonie avec notre entourage, Arts et Lettres devenant ici détente, loisir, soupape, libération...

  Libération? En nous délivrant de la plupart de nos maux par une sorte de purge nous permettant d'extraire de notre intérieur ce qui nous retient, nous empêchant de vivre réellement. Ne voit-on point régulièrement des artistes plus équilibrés et plus heureux que des économistes? Des écrivains, même s'ils vendent peu, plus épanouis que des hommes d'affaires? Il y a tant d'insatisfaits, d'inquiets, de nerveux, de stressés; gageons que sans Arts ni Lettres, il y aurait encore davantage sur notre terre de malades et de pathologies recensées. Il est donc heureux que nous ayons des yeux pour voir, des oreilles pour écouter, des mains pour créer...notamment!

(ci-dessous une peinture de l'artiste Mangano, Bruxelles, Belgique)

Arts2

La chèvre et le loup, par Thierry-Marie Delaunois écrivain

Chevreetloup 

  La chèvre n'aime pas le loup, quoi de plus normal? La chèvre le craint. La peur de se faire bouffer, de voir son petit bonheur dans la prairie écourté de manière...abrupte! De tout temps, le loup, roi et même tyran de la forêt, a trouvé en elle une proie facile, de choix: la pauvre, elle ne sait pas ce qui l'attend, et il a le beau rôle, celui du Super Grand Méchant. Mais, le problème, c'est qu'avec les siècles, la chèvre, le voyant venir avec ses gros sabots et ses crocs puissants, s'est mise à détaler, lui échappant parfois et même assez souvent. Comment alors l'approcher sans créer la méfiance? Pas simple!

  Un beau jour, pas si beau en fait, un superbe loup sortit de la forêt, arrogant, fier, se pourléchant les babines. Il avait encore faim, une faim de...on sait! Soudain il aperçut une mignonne petite chèvre bien jeune, toute fraîche lui semblait-il, mais...comment faire, en terrain vague, pour l'aborder et en faire son dessert? Malin, il eut une brillante idée, sans doute la meilleure depuis longtemps; quelques secondes plus tard, il s'était métamorphosé en une belle oie blanche respirant l'innocence et, se dandinant gaiement, il s'avança, sûr de son coup: effectivement, la chèvre ne prit pas garde, le laissant s'approcher bien que les yeux rivés sur lui, des yeux candides, confiants. Le loup, pardon: l'oie, parvenue à sa hauteur, ébaucha ce qui ressemblait à un sourire coquin quand elle (l'oie) songea soudain: "C'est un peu trop facile, me semble-t-il. Est-ce bien...une chèvre, cet animal?" Cinq secondes plus tard, il ne restait du loup que quelques plumes d'oie gisant éparpillées sur l'herbe de la petite prairie. Tel est pris qui...?

  Dissimulation, tromperies, arnaques, escroqueries, ce siècle 21 ne nous épargne rien, sur le Net comme dans la vie courante. Y aurait-il bon sang à chaque coin de rue, dans chaque bureau, sur tous les réseaux sociaux au moins un prédateur, un loup déguisé en oie prêt à nous phagocyter en moins de deux ? Non, probablement pas mais sans doute plus qu'il n'y a de...super loup déguisé en chèvre nous guettant, nous observant dans notre façon d'être et de vivre. Ah bouffer ou se faire bouffer - parlons crûment - est de plus en plus d'actualité en ce monde où ne pas réussir, c'est souvent périr à brève échéance, et sur Internet: méfiance suprême! De faux profils émergent, circulant à qui mieux mieux, repérables lorsqu'on est vigilant et pas bête, pas trop en fait (Un QI supérieur à 50 est malgré tout recommandé). Piéger le piégeur sans lui faire face, c'est possible, envisageable, mais attention: nous, pauvres chèvres, restons de préférence chèvres pures et innocentes, ne devenons pas loups si aucune oie ne surgit sur le chemin. Non, ne nous métamorphosons pas en super loup pour le plaisir de faire mal bien qu'il y ait malgré tout de ces loups, comme à Wall street paraît-il, prêts à vous avaler tout cru si vous tentez quoi que ce soit contre eux. Arnaqueur contre arnaqueur... c'est dans ce cas à qui sera le plus fort, le plus vil dans ce cas. La morale de cette histoire? Restons nous-mêmes, humains, bons, vigilants tant que... Slurp! Trop tard pour moi! Rendez-vous au paradis des phagocytés et...bon sang! Il y a du monde ici!

 Chevre


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!