AupresdemablondeUne première lecture pour cette saison:Aupresdemablonde

 

Au fil d'Isis... & Les trois épreuves d'Isis

deux recueils de textes bien surprenants!

 

Une deuxième lecture:

Raconte-moi Mozart...

un cinquième roman se déroulant au coeur des Alpes-de-Haute-Provence!

 

Une troisième lecture:

Auprès de ma blonde

Le sixième roman, un suspense psychologique!

 

 

Charme, Légèreté, Humour et Convivialité sont les mots-clés de ce site.

Top du web catégorie littérature, un référencement optimal, de l'inédit,une page patrimoine, à consommer gratuitement et sans modération

 

 En 2 clics participez au SONDAGE de ce site

et inscrivez-vous en nombre à la NEWSLETTER

Aufildisis2

femme

Le rationnel ou l'émotionnel, par Thierry-Marie Delaunois écrivain

Raison1  D'un côté: le souci du détail, l'implacable logique, l'effort rationnel, le langage, l'analyse et le centre de la mémoire auditive avec notre hémisphère gauche, lobe que nous nommerons le raisonnable.

  De l'autre: la globalité, la singulière intuition, l'éternelle créativité, l'émotion, le don artistique et le centre de la mémoire visuelle avec notre hémisphère droit, le lobe que nous appellerons l'émotionnel.

  Un perpétuel combat ou conflit sur un ring étroit tapissé de neurones chauffés à bloc? Une lutte sans merci, sans arbitre pour la réguler? Notons que le perdant, quel qu'il soit, ne se retrouve jamais totalement hors course; il peut reprendre le dessus et faire fléchir l'autre, l'environnement et les circonstances de la vie jouant un rôle majeur dans l'issue du conflit, le temps aussi.

  Comment se comporte un être humain, homme ou femme, "de gauche", qui se sert davantage de son lobe raisonnable? Est-il à éviter?

  Cet être contrôle et gère savamment ses pensées et ses émotions, leur tenant souvent la bride, aussi ses projets en véritable analyste, préférant une sérieuse dose de réflexion avant de finalement passer à l'action. Très bien!

  Cartésien dans l'âme, il se fie plus à sa sainte raison qu'à sa douteuse intuition, fuyant sans hésiter les situations qui l'angoissent, générant chez lui de dérangeantes incertitudes. Le raisonnable préfère en de nombreuses circonstances lire et parler plutôt qu'agir, appliquant scrupuleusement les conseils et suggestions que lui prodiguent ses maîtres, ses amis ou ses livres! Très bien!

  Fier, il tolère difficilement le "multi-tâches", préférant gérer les problèmes un par un; en classe, il se montrait plus performant en sciences et en mathématiques qu'en littérature et en arts; cet être est de surcroît un grand organisateur, planifiant avec art (?) les vacances et les loisirs pour son groupe d'amis. Très bien!

  Imperméable, même allergique à ce qu'on appelle le "non sense" dont les Britanniques raffolent, il se sert curieusement de sa main droite pour écrire, lancer un objet, effectuer un geste nécessitant finesse et précision; au travail comme à la maison, il propose, ou impose, une foule de règles, souhaitant qu'on l'écoute attentivement et désireux que l'on s'y tienne. A ses plans! Très bien!

  Amoureux de précision, "le raisonnable" préfère les documents et biographies aux romans déjantés et extravagants; ordonné et méthodique, il relit autant qu'il lit, aimant les grands classiques au cinéma et, en vacances, il s'évertue à fréquenter des endroits familiers. Encore très bien mais cela signifie-t-il que l'émotionnel n'occupe aucune place dans sa vie? Qu'il n'a aucune valeur à ses yeux?

  Penchons-nous à présent sur l'autre cas tout aussi intéressant: comment pourrions-nous reconnaître sans nous tromper un homme ou une femme "de droite" utilisant davantage ses intuitions et son intelligence émotionnelle? Est-il, est-elle fréquentable?

  Considérablement entouré d'amis, famille incluse, il adore les échanges, les interactions de tout ordre, l'instant, les fêtes dont il profite largement et les rencontres imprévues; original, il trouve en toute occasion des idées auxquelles les plus raisonnables n'ont pas songé, se démarquant du groupe par ses traits d'humour, ses répliques théâtrales ainsi que ses suggestions souvent surprenantes. Joli!

  Intelligent émotionnellement, il fait confiance en sa première impression, résolvant les problèmes, qu'ils soient épineux ou de l'ordre de l'ordinaire, en deux temps trois mouvements grâce à son intuition, l'humour le rassurant; il sait aussi rire des récits en apparence absurdes. Joli!

  Sensible, il n'est pourtant que peu dérangé par le bruit lorsqu'il se concentre et il n'est jamais autant créatif et productif que lorsqu'on le stimule ou s'il est mis au défi, appréciant naturellement l'art, même nouveau, la poésie et tout ce qui stimule et mobilise ses émotions. Un bel émotionnel. Joli!

  L'esprit ouvert et réceptif, en musique comme au théâtre il aime l'improvisation, la touche de fantaisie incluse, bien plus que les spectacles trop préparés; son hémisphère droit dominant l'autre mais les fibres cérébrales se croisant, il se sert fréquemment de la partie gauche de son corps pour lancer une bille ou une boule, ou accomplir un geste fin. Encore joli mais cela ne l'empêche point de voir le raisonnable l'affronter sur des terrains variés loin d'être des terrains d'entente. N'aurait-il pas mieux valu que le cerveau ne soit constitué que d'un seul lobe doté de plus de cinquante nuances comportementales se complétant harmonieusement pour pouvoir vivre le meilleur? Mais qui dit être humain ne dit que très rarement simplicité et la visite chez le psychiatre s'avère à l'occasion indispensable. Le coeur a ses raisons, dit-on, mais la raison a-t-elle du coeur? C'est souvent tel une saga, on le sait...

Raison2

De plaisirs ou de joie, par Thierry-Marie Delaunois écrivain

Vins2

 

 

 

 

  Vite, vite, vite, les courses! Sinon...

  Diable, déjà quatre heures! Faut rapidement récupérer Violette à la piscine, elle va s'impatienter...

  Vite, vite, vite, rejoindre Albert! S'il n'y avait point cette m...de bouchon de 8 km!

  Quoi? Deux cents mails? Misère! Le stress car...trop, c'est trop!

  Vite, vite, vite, appelez le doc! Pas jolie, la blessure, et il y a Rex qui...

  Imprévus, contraintes, obligations, devoirs, autres impératifs, l'agenda saturé, la course contre la montre, voici notre quotidien et pour certains d'entre nous se rendre à la séance de sport, de yoga ou de méditation détendu est de l'ordre de l'utopie, l'adrénaline surgissant au quart de tour tel un diable d'une boîte, nous coupant dans notre élan et l'on tombe raide épuisé, l'organisme sur les nerfs, la limite atteinte. Et les vacances que nous prenons sont-elles réellement des vacances si chacun des acteurs a subitement des souhaits qu'il compte bien exaucer au détriment de l'autre? En fait...combien de temps par mois nous sentons nous bien, en phase avec nous-mêmes? Combien de...minutes? Et au bureau pourquoi tant de tension, voire de pression? Mais qui dit rentabilité dit performance et l'on songe à tenir le cap, le rythme, l'infernale cadence... Surtout ne pas lâcher, surtout ne pas fléchir! Et si soudain l'esprit ne suit plus, bonjour les dégâts avec une probable visite chez le psy qui vous signifiera qu'il est un temps pour chaque chose! La pensée positive, faut-il plus que l'envisager? A coup sûr! Ne négligeons point le délassement, les petits plaisirs, les petites joies si pas LA joie mais, au fond, quelle différence y a-t-il entre le plaisir et la joie?

  Le plaisir, quel qu'il soit, n'est lié qu'à des sensations, se révélant temporaire, fugitif. Plume au vent avant de retomber tandis que la joie nous offre le sentiment de nous métamorphoser, de grandir, de nous élever, de nous enrichir, nous poussant à chanter, à devenir, à oser. Comme la foi parvient à déplacer les montagnes. La joie exige aussi à l'occasion que nous quittions nos habitudes, notre bulle, notre "zone de confort", celui-ci prodiguant du plaisir à l'être mais l'empêchant d'accéder à la joie profonde, authentique, une joie quasi extatique. La joie est également une réaction physique: quand nous nous regardons, nous contemplons, lorsque nous nous touchons, quand nous embrassons, de l'ocytocine est sécrétée, hormone de l'attachement. Si, si, c'est bien réel et même vérifié! Et la joie peut prendre diverses formes, celle d'un torrent tumultueux comme celle d'un lac tranquille; on peut tout aussi bien la ressentir dans la solitude comme en compagnie et elle est toujours une sensation de plénitude.

  Dans notre vie à tous, à chacun, peut-on encore et toujours en cette époque accéder au plaisir et à la joie? Faut-il exclusivement faire ce que l'on aime le plus au monde pour parvenir à ressentir de la joie? L'on doit probablement bien se connaître soi-même avant tout mais il y a malheureusement ce satané environnement capable de nous pourrir la vie! Tout le monde est-il beau, est-il gentil? Certes point même en positivant un max!

  Bien se connaître soi-même...ses qualités, défauts, forces et faiblesses? Dans le cas qui nous occupe (préoccupe?), il ne faut happer que le positif, le bon: les dons, le talent, le pur, l'inné qui sied aux autres et à nous-même! Y'a d'la joie? C'est ce que nous chantait Charles Trenet il y a déjà quelque temps et lorsqu'on examine de près les paroles de cette chanson, on découvre que tout y est, la joie pouvant naître de la plus pure simplicité des choses notamment mais pas de toutes bien sûr! Cultiver nos propres talents et en faire profiter les autres, cela peut-il nous procurer davantage que du plaisir? Allons...tentons le coup, expérimentons cela pour savoir ce qu'il en est. Une aventure extraordinaire! Et aimer les autres, cela aide-t-il? Les sentiments ne se commandent point: ils sont ou ne sont pas, un véritable danger et chercher à les contrôler peut occasionner une souffrance a-po-ca-lyp-ti-que! Comment s'en sortir alors? Rester soi-même en toute circonstance, n'est-ce point la clé de tout? Et si l'on ne sait point qui on est et ce pourquoi l'on est fait ou destiné, est-ce passer à côté de tout? Des plaisirs? De la joie? Du bonheur? Celui-ci existe-t-il au fond? Il dépend de l'idée que l'on s'en fait bien sûr ainsi que de notre santé intérieure, particulièrement la psychique! Posséder une âme est-ce un atout? Reconnaître son existence propre et sa pertinence, cela peut-il mener au grand feu de joie intérieur qui nous fera rayonner au regard d'autrui? Plaisirs et joie, quand vous nous tenez...toujours pour le meilleur? A bon entendeur...probablement!

Coeurplage


Visitez le partenaire privilégié de ce site www.toplien.fr ,

aussi référencé sur le réseau des annuaires 118, webrankinfo, slytee.com, webwep,  la lettrine culture, affairesdujour.com,annubel.com, l'annuaire Web.org et l'annuaire indexweb.

 

Ne fuyez pas avant d'avoir lu... les textes INEDITS et participé au SONDAGE.

Inscrivez-vous également à LA LETTRE d'INFORMATION!

Merci à tous!